1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L’armée nigériane répète la même erreur

70 morts, c'est l'erreur de trop. Des bombardements accidentels ont déjà eu lieu par le passé: en 2014, l'armée avait tué cinq civils en frappant par erreur un village de l’Etat du Borno. Est-ce possible de l'empêcher?

Écouter l'audio 01:56

"Il y a eu déjà des bavures aussi graves..." (Moussa Tchangari)

Des opérations de secours se sont poursuivies dans le nord-est du pays, après le bombardement, par l'armée d’un camp de déplacés "par erreur". Cette bavure a fait au moins 70 morts et plus de 100 blessés. Des civils nigériens ont été aussi victimes de telles bavures de la part des militaires engagés dans la lutte contre la secte islamiste, Boko Haram.

Ecoutez en cliquant sur l'image, ce qu’en pense Moussa Tchangari, défenseur des droits humains au Niger. 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !