1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'armée malienne en formation

A Bamako, le processus de formation de l'armée malienne se met progressivement en place. Il faut dire que si le Mali a perdu son intégrité territoriale, c'est en grande partie en raison de la faiblesse de son armée.

Soldats de l'armée malienne

Soldats de l'armée malienne

Une spirale de "violence catastrophique", c'est ce que redoute l'ONU au Mali principalement à Gao. Ces derniers jours la plus grande ville du nord du pays est le théâtre de violences de la part des groupes islamistes armés qui ont réussi à s'y infiltrer pour combattre les forces maliennes et étrangères. Pendant ce temps à Bamako plus de deux cents formateurs européens sont attendus pour une mission qui devrait permettre de relever le niveau de l'armée malienne. Un engagement de l'Union Européenne qui commence donc par prendre forme. Déjà 70 formateurs sont sur le terrain. Le colonnel de l'armée francaise Bruno Heluin:

« Notre mission est d'aider à la reconstruction de l'armée malienne, elle revêt plusieurs aspects : conseil et expertise dans des domaines spécifiques et également un volet "formation", de manière à ce que l'armée malienne dispose le plus rapidement possible de bataillons aptent à s'engager le plus tôt possible. La mission doit durer 15 mois et à terme elle doit former le volume de quatre bataillons »

70 formateurs sont sur place pour préparer l'armée malienne

70 formateurs sont sur place pour préparer l'armée malienne

Des bataillons aptes à s'engager, une nécessité pour l'armée malienne. Une armée jusqu' à présent mal équipée et mal structurée. Une armée également confrontée à un conflit entre bérets rouge, proche de l'ancien président Amadou Toumani Touré et bérets verts dont le leader n'est autre que le capitaine Amadou Sanogo. Auteur du coup d'état du 22 mars, c'est lui qui a été désigné par le président par interim Dioncounda Traoré comme président du comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité. Sa mission: participer à la supervision des opérations militaires et contribuer à l'éboration du plan de formation des forces de défense et de sécurité.

Avec cette formation l'armée malienne devrait être apte à défendre en toute autonomie son intégrité territoriale, c'est du moins ce que semblent espérer les partenaires européens.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !