1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'armée allemande pour surveiller les stades

A l’approche de la Coupe du Monde de Football, qui se déroule cette année en Allemagne, Wolfgang Schäuble, Ministre fédéral de l’Intérieur projette de recourir aux forces armées pour suppléer la police et assurer entre autres la sécurité dans les stades. Une situation délicate sur le plan constitutionnel et qui ne manque pas de susciter de nombreux commentaires dans la presse allemande.

Chargé de protéger le pays, les soldats allemands pourraient bien se retrouver à garder les stades à l'occasion de la Coupe du Monde.

Chargé de protéger le pays, les soldats allemands pourraient bien se retrouver à garder les stades à l'occasion de la Coupe du Monde.

Pour cela, explique Die Welt, il faudrait modifier la Constitution. C’est pourquoi Wolfgang Schäuble attend avec impatience le jugement prochain du Tribunal constitutionnel sur la modification de la Loi sur la Sécurité de l’Espace aérien pour savoir si les forces armées allemandes peuvent aussi être réquisitionnées à des fins de maintien de l’ordre.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, les avis des grands partis politiques divergent toujours sur le sens des missions des forces armées allemandes depuis leur création il y a 50 ans. Pour le SPD, la Bundeswehr peut être utilisée sans modification de la Constitution uniquement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. La CDU, elle, estime que toute utilisation semi-militaire sur le territoire national est couverte par la Constitution.

La Frankfurter Rundschau présente une troisième solution à l’alternative discutée. Le Ministre de l’Intérieur peut muter provisoirement des soldats auprès de la police fédérale et disposer ensuite en toute légalité de ces nouveaux personnels temporaires. A l’instar du concept Homeland-Security des USA où l’armée est également une force de sécurité de réserve. Au SPD de voir s’il peut accepter une telle option, au risque de perdre sa crédibilité.

Pour la Stuttgarter Zeitung, la Bundeswehr ne serait bien sûr pas inutile dans le contexte sécuritaire de la Coupe du Monde. Il est parfaitement normal que l’armée prête main-forte à la police dans le cadre des mesures d’assistance administrative couvertes par la Constitution.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas ici d’une « nouvelle philosophie sécuritaire », critique la Süddeutsche Zeitung. Il s’agit plutôt de transformer les soldats en bouche-trous, pour combler les déficits en matériels et en personnels de la police allemande. Si celle-ci est déjà engagée « jusqu’au dernier bouton de guêtre », comme le prétendent les politiques, c’est que ces mêmes politiques ont mal fait les choses.

Vouloir modifier la Constitution à cause de la Coupe du Monde de Football, voilà qui est exagéré, tance la Westdeutsche Zeitung. Si l’Allemagne n’est pas en mesure d’organiser une telle manifestation avec des moyens normaux, qu’elle s’abstienne. Le Ministre de l’intérieur serait bien inspiré de mieux équiper sa police au lieu d’abuser du football à des fins politiciennes, conclut le quotidien.

  • Date 10.02.2006
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C70j
  • Date 10.02.2006
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C70j
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !