1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

L'armée égyptienne renverse Mohamed Morsi

L'armée égyptienne a renversé le président Morsi et suspendu la Constitution. Si aucun incident n'a été signalé au Caire, des violences ont éclaté à Alexandrie suscitant des inquiétudes quant à l'avenir du pays.

default

L'armée égyptienne a repris le contrôle du pays

Quelques heures après l'avoir renversé, l'armée égyptienne a arrêté Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement il y a un an. Il a été conduit dans la nuit au ministère de la Défense. D'autres cadres dirigeants de la confrérie des Frères musulmans ont également été arrêtés. Place Tahrir, des millions d'Egyptiens qui manifestaient contre le président islamiste ont salué l'intervention de l'armée. Celle-ci  a nommé un civil, Mansour Adli, président de la Haute cour constitutionnelle, au poste de chef d'Etat par intérim. Il devrait prêter serment dès jeudi matin.

Ägypten Freude bei Opposition - Militär stürzt Präsident Mursi

Les opposants au président Morsi ont laissé éclater leur joie après sa destitution

Tentative de dernière minute

Alors que mardi encore, le président Morsi avait catégoriquement refusé de quitter le pouvoir, il a proposé mercredi après-midi "une feuille de route" prévoyant un gouvernement de coalition nationale jusqu'à la tenue d'élections parlementaires. Conscient d’être de plus en plus isolé, ne disposant plus que du soutien des Frères musulmans, la confrérie dont il est issu, Mohamed Morsi tentait alors de s’accrocher à une solution qui lui permettrait de ne pas perdre la face, en arguant de la "légitimité" que lui confère son élection démocratique. Mais cette concession est arrivée trop tard. Avant son arrestation, Mohamed Morsi a appelé ses partisans à résister pacifiquement à ce qu'il considère comme un coup d'Etat militaire.

La rédaction vous recommande