1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Arabie Saoudite et l'Islam "authentique"

Le royaume saoudien, régi par l'idéologie wahhabite, est régulièrement accusé en Occident de laxisme envers le jihadisme. Certaines personnalités l'accusent même de financer des mosquées et des groupes radicaux.

Saudi Arabien Al-Haram-Moschee in Mekka

La mosquée Al-Haram à La Mecque

„L'Arabie Saoudite se met à la tête d'une alliance sunnite contre le terrorisme, contre toute forme de terrorisme, relève la Süddeutsche Zeitung. Mais le plus gros problème du monde, de l'Occident comme celui de l'Arabie Saoudite elle-même, sont les extrémistes sunnites de "L'Etat Islamique" et d'Al Qaida. Le Calife auto-proclamé Abu Bakr al-Bagdadi appelle à renverser la dynastie Saoud. Et personne n'est davantage conscient de la menace que représente Al Qaida que le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, et le ministre de l'Intérieur Mohammed bin Nayef, blessé lors d'un attentat de cette organisation en 2009.

Saudi-Arabien desiginierter Verteidigungsminister Prinz Mohammad bin Salman bin Abdulaziz al-Saud

Le Prince Mohammad bin Salman bin Abdulaziz al-Saoud

Pourtant, relève le quotidien de Munich, "la monarchie saoudienne a fait d'une version anachronique, fondamentaliste, totalitaire et très intolérante de l'Islam, une religion d'Etat. Les Wahhabites revendiquent être les seuls à interpréter l'Islam de manière authentique. Tout autre conception de l'Islam est diffamée comme déviationniste, les chiites sont même qualifiés d'infidèles ! Et avec ses dollars issus de son pétrole, Riad soutient et finance les missionnaires qui propagent cette interprétation de l'Islam. Or, lors de leurs crimes terroristes, "L'Etat Islamique" et Al Qaida invoquent eux aussi cette version de l'Islam !

Saudi Arabien Al-Haram-Moschee in Mekka

Pèlerins à La Mecque

L'éditorialiste conclut avec ce paradoxe : L'Arabie Saoudite, elle-même victime du terrorisme islamiste, agit de manière rigoureuse contre lui sur son propre sol, mais lui livre en même temps sa base idéologique ! "…

Autre thème la Pologne, pays qui, sur le plan politique, a pris un virage serré vers la droite…

"La démocratie est elle en danger en Pologne ? s'interroge l'éditorialiste de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon lui, la réponse est claire : Oui elle l'est ! Il suffit de regarder ce que le nouveau gouvernement à Varsovie fait et d'écouter ce qu'il dit !

Saudi Arabien Al-Haram-Moschee in Mekka

Jaroslaw Kaczynski, président du parti au pouvoir "Loi et Justice"

Depuis son entrée en fonctions il y a un peu plus d'un mois, il a concentré tous ses efforts à attaquer la justice et les médias avec le but évident de les placer sous son entier contrôle. Cette offensive est accompagnée d'une rhétorique de guerre civile qui ne laisse guère d'espace à des débats objectifs et rationnels.

Saudi-Arabien desiginierter Verteidigungsminister Prinz Mohammad bin Salman bin Abdulaziz al-Saud

Manifestation contre le nouveau gouvernement de droite devant le Parlement à Varsovie le 12 décembre 2015

Alors que le parti conservateur au pouvoir se dénomme Droit et Justice, les politiciens de cette formationdu font justement preuve de mépris pour le droit et la justice ! Malgré tout, le quotidien de Francfort voit un espoir pour la Pologne, face à l'apparition, ces dernières semaines, d'un large mouvement de protestation au sein de la société civile…

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !