1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'ami de Poutine reste maire de Moscou

Lors des élections municipales dans la capitale russe, l'avocat et blogueur Alexei Navalny figure de l'opposition, n'a pas réussi à prendre son siège au maire sortant, Serguei Sobianine.

Proche du président Vladimir Poutine et nommé par un décret du Kremlin en 2010, Sobianine avait convoqué une élection anticipée pour asseoir sa légitimité dans la capitale.

Russland Moskau Wahlen Bürgermeister

Sergei Sobianine, le maire sortant, durant la campagne

Une réélection sans surprise

C'est avec plus de 51% des voix des plus de 7 millions d'électeurs que le fidèle allié du président Poutine, Serguei Sobianine, a remporté la mairie de Moscou dès le premier tour.

Tous s'y attendaient, car non seulement le maire sortant a profité du soutien de Poutine, mais il disposait aussi de ce qu'on appelle en Russie les ressources administratives, la bureaucratie, la police, la justice de la capitale. Sans oublier les radios et télévisions qui, tout au long de la campagne ont dressé de lui un portrait de maire modèle, soucieux de ses ouailles.

L'opposition réduite à de la figuration

Les chances d'Alexei Navalny, le candidat de l'opposition et adversaire de Vladimir Poutine étaient d'autant plus réduites. Alexeï Navalny, 37 ans avait pris la tête du mouvement de protestation à l'hiver 2011-2012. Il a dû mener campagne dans la rue et sur l'internet,et visait surtout à mieux se faire connaitre des Moscovites en espérant forcer son rival à l'affronter lors d'un second scrutin.

Condamné en juillet dernier à cinq ans de prison pour des accusations de malversations qui sont infondées selon lui, Alexeï Navalny avait été emprisonné puis libéré de manière inattendue par la justice jusqu'à l'examen en appel. Alexeï Navalny, a obtenu plus de 27% des voix, mais il met en doute que le maire sortant ait obtenu la majorité absolue, soit plus de 50%, remportant ainsi la course dès le premier tour:

Alexei Anatoljewitsch Nawalny

Alexeï Navalny lors d'une conférence de presse

« C'est avec grande satisfaction que je félicite toute mon équipe électorale, tous ceux qui ont voté, tous ceux qui ont travaillé et nous ont aidés pendant la campagne. Mais, cela ne fait pas de doute, il devra y avoir un second tour à cette élection ! »

Faisant allusion à des procédures prévues pour les personnes ne pouvant se déplacer, procédures soupçonnées de permettre des fraudes, l'opposant a demandé l'annulation des votes à domicile, et l'organisation d'un second tour. Plus de 104.000 Moscovites ont voté à domicile, selon les chiffres officiels. Alexeï Navalny, qui s'appuie sur des sondages de sortie d'urnes, estime avoir obtenu plus de 35 % des voix, le maire sortant Sobianine, 46%, ce qui impliquerait un second tour.

Le taux de participation a été très faible, seuls 32% des Moscovites se sont rendus aux urnes.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !