1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L’ambassade d’Allemagne envahie à Khartoum

Plusieurs centaines de manifestants en colère ont envahi l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Soudan. D’après des témoins oculaires, ils y ont hissé un drapeau islamique. Le personnel est sain et sauf.

L’ambassade d’Allemagne à Khartoum est la première représentation diplomatique de la République fédérale à l’étranger à être attaquée depuis le début du mouvement de protestation contre un film jugé insultant envers l'islam et diffusé il y a quelques jours sur internet.

Le personnel en sécurité

Le ministre allemand des Affaires étrangères assure que l’ensemble du personnel est sain et sauf. Guido Westerwelle réclame aux autorités soudanaises de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des diplomates.

Le chef de la diplomatie allemande a déclaré : « L’ambassadeur soudanais a déjà été convoqué ce matin […] La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères est en contact permanent avec l’ambassade » à Khartoum.

Guido Westerwelle a condamné le film controversé, mais estimé qu'il n'excusait pas les débordements de violence.

Reproches de Khartoum à Berlin

Le ministère soudanais des Affaires étrangères avait reproché jeudi (13.09.2012) aux autorités allemandes d’avoir autorisé en août une manifestation durant laquelle des caricatures de Mahomet ont été brandies. Par ailleurs, il a également regretté que la chancelière Angela Merkel ait décerné, en 2010, une distinction à l’auteur danois de ces dessins qui avaient provoqué de violentes réactions dans le monde arabo-musulman en 2005.

Les manifestants se sont dirigés également vers les ambassades britannique et américaine, une information relayée par nos confrères de la BBC.

À Tunis, aussi, plusieurs centaines de manifestants seraient entrés dans la cour de  l'ambassade des États-Unis. La police aurait tiré pour disperser les manifestants.

En Egypte, au Yémen, au Liban et au Nigéria, des manifestations violentes ont également été signalées.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !