L′Allemagne trop faible ou trop patiente ? | Vu d′Allemagne | DW | 10.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Allemagne trop faible ou trop patiente ?

Les journaux commentent la fermeture d'une mosquée à Hambourg. Fréquentée en son temps par le cerveau des attentats du 11 septembre 2001, elle était devenue un repère de djihadistes du Pakistan et d'Afghanistan.

default

Entrée interdite dans la mosquée Taïba

Die Welt trouve que les autorités allemandes ont fait preuve de faiblesse. Les attentats du 11 septembre 2001 remontent à neuf ans et c'est seulement hier que les policiers ont réussi à fermer une cellule de l'ancienne organisation terroriste de Mohammed Atta et à interdire la soi-disante « association culturelle » Taïba. Pendant des années, les autorités ont observé sans intervenir les activités des islamistes, constaté la diffusion d'une idéologie « agressive et antidémocratique ». Mais les preuves formelles manquaient pour décréter une interdiction.

Behörden schließen Hamburger Moschee

Les ordinateurs de l'association sont saisis par la police

Que doivent faire les islamistes pour éveiller suffisamment de doutes et voir leur activités interdites, s'interroge elle aussi la Frankfurter Allgemeine Zeitung ? A Hambourg, il en aura fallu du temps avant que l'on ferme la mosquée où les artisans du 11 septembre avaient reçu leur formation idéologique. Il n'aura pas suffi que le même imam qui avait endoctriné Mohammed Atta et ses complices continue à prêcher sa haine. Ni que la mosquée soit devenue un point de rencontre pour candidats au Djihad. Et il aura fallu attendre un an pour que les autorités réagissent après la formation d'un groupe de la mosquée Taïba, dans un camp d'entraînement terroriste à la frontière afghano-pakisanaise!

Il ne faut pas trop attendre de cette fermeture, estime pour sa part la tageszeitung, car ce genre d'interdiction rend la surveillance des milieux islamistes plus difficile. De toute façon, les experts observent depuis longtemps que les mosquées n'attirent plus vraiment les jeunes qui aspirent au Djihad. Ils se retrouvent désormais sur Internet, dans des appartements privés, des salles de sport ou même dans les prisons. Ce qui manque à l'Allemagne, poursuit le journal, c'est une stratégie globale de déradicalisation. La Grande-Bretagne a un train d'avance. Là-bas, des imams qui ont abjuré de façon crédible tout appel à la violence s'occupent de jeunes en difficulté. Pourquoi pas ici, se demande la taz ?

Hochwasser Neiße Bad Muskau

Le château de Bad Muskau, perdu au milieu des flots

Parmi les autres sujets qui font la Une, les inondations qui touchent l'Europe centrale et l'est de l'Allemagne. La Frankfurter Allgemeine et la Süddeutsche Zeitung affichent toutes deux une vue aérienne du plus grand parc aménagé d'Europe, le parc de Bad Muskau. Situé sur la rive du fleuve Neiße, ce site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO n'a pas échappé aux inondations. Le château ressemble à une île au milieu d'une vaste étendue d'eau.

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Sandrine Blanchard

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !