1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Allemagne trop en retrait au Mali ?

Les journaux commentent le soutien affiché de l'Allemagne à l'intervention militaire française au Mali. Et se montrent assez critiques envers le gouvernement de Berlin.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung relève avec un brin d'ironie que le gouvernement « étudie » les moyens d'apporter son aide tandis que d'autres - britannique et américain - ont déjà annoncé un soutien logistique concret. Au moins Berlin a-t-il salué sans détour l'intervention française, se félicite le quotidien. Car si la France n'était pas intervenue au Mali, les « combattants de dieu » auraient probablement conquis la capitale Bamako en peu de temps, avec tous les risques que cela aurait comporté pour la sécurité de l'Europe.

Le gouvernement allemand, s'étonne die tageszeitung, reste évasif sur les détails d'une participation de la Bundeswehr à la stabilisation du Mali. Mais dans le même temps, un député allemand se voit montrer, non loin de la ligne de front, les baraquements qui accueilleront les formateurs de l'armée allemande. Selon le journal, il faut que l'Union européenne mette les moyens financiers et politiques à la disposition des pays d'Afrique de l'Ouest pour leur permettre de sauver eux-mêmes le Mali du fondamentalisme. Sans cela, les Européens risquent de tomber dans le même piège qu'en Afghanistan.

Les Britanniques apportent un soutien logistique à l'intervention française

Les Britanniques apportent un soutien logistique à l'intervention française

Depuis l'Afghanistan, justement, déplore la Süddeutsche Zeitung, le gouvernement allemand redoute toute discussion sur un nouvel envoi de troupes dans des pays où elles risqueraient d'être impliquées dans des combats. L'Allemagne ne montre ouvertement sa solidarité que lorsque le danger réel est minimal, comme c'était le cas avec l'envoi de missiles Patriot en Turquie. Le ministre de la Défense Thomas de Maizière a souvent souligné que l'Allemagne devait être à la hauteur de sa responsabilité internationale. Selon le journal, cela ne sera possible que si elle cesse de laisser les autres pays porter la responsabilité militaire tout en restant elle-même en retrait.

Die Welt appelle clairement le gouvernement à agir. Les responsables politiques allemands mettent volontiers en avant l'Histoire et la loi fondamentale pour excuser leur absence de soutien. Mais il devient de plus en plus difficile de justifier auprès des voisins pourquoi le spectre d'Hitler et de ses semblables empêche l'Allemagne de participer à une mission de paix. Berlin semble avoir compris qu'on ne laisse pas tomber ses alliés et va apporter une aide en matière de formation. Selon le journal, c'est bien, mais cela dure trop longtemps. Ce dont le Mali a le plus besoin actuellement c'est de transport aérien et de renforts.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !