1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives

L'Allemagne se passe de l'arme nucléaire

L'Allemagne ne détient pas l'arme nucléaire mais cela ne l'empêche pas de persuader d'autres Etats d'y renoncer. Elle est ainsi membre du groupe des 5+1 qui négocient sur le programme nucléaire iranien.

default

Base militaire de Büchel

Alors que certains pays s'acharnent à s'octroyer l'arme nucléaire, l'Allemagne, elle, n'en fait même pas une préoccupation. Le pays arrive à s'affirmer dans les grandes décisions mondiales sans pour autant possèder la fameuse arme. Arielle Denis, porte-parole de la campagne internationale de l'abolition des armes nucléaires à Genève explique pourquoi.

« L'arme nucléaire a perdu de son prestige, parce qu'on s'est aperçu avec Hiroshima que cette arme était très très difficile à utiliser, et qu'à l'heure de la mondialisation c'est encore plus compliqué. Par ailleurs d'autres signes de puissance sont apparus, notamment la puissance économique. Evidemment l'Allemagne étant le 3ème ou le 4ème acteur mondial du point de vue économique, elle n'a pas besoin, Dieu merci, d'armes nucléaires pour affirmer cette puissance. »

Le nucléaire militaire compte aussi

Alors, certes, l'Allemagne a renoncé à l'arme nucléaire - mais elle n'est pas totalement indifférente au nucléaire militaire. Sur son sol on remarque la présence de bombes atomiques, comme le souligne Xanthe Hall, porte-parole la campagne « désarmement nucléaire tout de suite ».

« Nous avons en Allemagne à peu près 20 bombes atomiques. Elles sont dans une base militaire à Büchel an der Eifel, dans la Rhénanie du Nord-Westphalie. Elles appartiennent aux Etats-Unis, mais elles sont mises à la disposition de l'OTAN. L'Allemagne donc fournirait des pilotes et des avions en cas d'utilisation de ces bombes. »

95% des Allemands sont contre et ne veulent plus le stationnement de ces armes dans leur pays. Le gouvernement s'est donc à plusieurs reprises prononcé sur le départ de ces bombes atomiques - une requête que les pays membres de l'Otan examineront les 18 et 19 Mai prochains lors du sommet de l'Organisation à Chicago.

Auteur : Eric Segueda
Edition : Philippe Pognan

Écouter l'audio 01:54

Peut-on être crédible sans l'arme nucléaire ?

Audios et vidéos sur le sujet