L′Allemagne recycle ses églises | Europe | DW | 04.06.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

L'Allemagne recycle ses églises

Pour faire face à un déficit budgétaire, l'église évangéliste cherche des repreneurs pour ses lieux de culte les moins fréquentés. Quand l'autel et le bénitier cèdent leur place à un atelier et une salle d'exposition.

L'église Elias à Berlin a été reconvertie en musée pour enfants

L'église Elias à Berlin a été reconvertie en musée pour enfants

En 2007, la vente à Berlin de deux églises à une communauté musulmane avait suscité de très vives réactions en Allemagne. Il s'agissait en fait d'un rare exemple de reconversion, puisque les deux lieux de prière en question appartenaient à un mouvement chrétien dissident et très minoritaire.

Face à un déclin de la pratique religieuse, les églises les moins fréquentées sont en quête de repreneurs

Face à un déclin de la pratique religieuse, les églises les moins fréquentées sont en quête de repreneurs

Pour les églises protestantes et catholiques « traditionnelles » du pays qui comptent à elles seules près de cinquante millions de fidèles, l’entretien des églises peu ou plus fréquentées est un véritable dilemme. Malgré la relative bonne santé financière de l’église allemande, grâce notamment au recouvrement d’un impôt ecclésiastique, la tendance actuelle est à un lent déclin de la pratique religieuse. Et la sécularisation des édifices apparait souvent comme la seule solution: exemple à Berlin, dans le quartier de Prenzlauer Berg où depuis 2003, un musée pour enfant a emménagé dans une église protestante.

Un reportage de Sophie Grènery.

Aux Pays-Bas, les églises en manque de croyants sont très convoitées et doivent parfois abandonner leur vocations initiales pour laisser la place à des discothèques et des restaurants. C'est le cas à Amsterdam où une ancienne église de quartier a été reconvertie en restaurant marocain.

Le problème des chiens errants

En

Les chiens errants de Bucarest, entre dangers et protection des animaux

Les chiens errants de Bucarest, entre dangers et protection des animaux

Roumanie, une loi adoptée en janvier dernier, défend d’euthanasier les animaux de compagnie sans raison médicale. Les meutes de chiens errants se sont depuis multipliées, ainsi que les incidents : 20 mille à 80 mille de ces quadrupèdes vivraient dans les rues de la capitale roumaine où plusieurs milliers de personnes doivent être soignée chaque année suites a des morsures…Reportage de Radio Roumanie Internationale.

Dans cette émission également, la chronique des jeunes européens : comment devenir observateur électoral?

Enfin, retrouvez notre rubrique sortir en Europe : ballade à Amsterdam, à la découverte des plus beaux graffitis qui ornent les murs, trains, et métros de la ville.

Liens