1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Allemagne ne laisse pas tomber Liu Xia

Berlin s'efforce d'obtenir la libération de la veuve du Prix Nobel de la paix, le Chinois Liu Xiaobo. Celui-ci est mort d'un cancer du foie en détention.

Berlin a tenté de convaincre, en vain, les autorités chinoises de libérer. Désormais la diplomatie allemande tente d'obtenir la remise en liberté de sa veuve, la poétesse Liu Xia.  

Assignée à résidence à son domicile pékinois depuis 2010, année où son mari s'était vu attribuer le prix Nobel de la paix, Liu Xia est privée de quasiment tout contact avec l'extérieur. Avec le décès de son mari, on s’interroge désormais sur le sort qui lui sera réservé. Geng Shuang du ministère chinois des Affaires étrangères précise "à la question de savoir si Liu Xia peut quitter le pays, ne spéculons pas ici" selon lui la Chine "gère toujours l'entrée et la sortie des citoyens chinois conformément à la loi". 

Pour le moment rien ne semble indiquer que la Chine cédera, même si les autorités ne semblent pas écarter catégoriquement une libération de la veuve du prix Nobel de la paix. 

Liberté pour Liu Xia

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, les Etats-Unis ou encore l'Union européenne ont exhorté la Chine à garantir la liberté de mouvement de Liu Xia et lui permettre de voyager à l'étranger. Le gouvernement allemand a déclaré pour sa part regretter le décès de Liu Xiaobo et Berlin a réaffirmé son soutien à ses proches, notamment sa femme. Selon Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand "le gouvernement allemand a exigé à maintes reprises sa libération, mais jusqu'à la dernière minute, son souhait a été refusé. Dans ces heures, nos pensées sont avec sa femme et ses amis. Nous continuerons à les soutenir".

Un soutien précieux, quand on sait que l'Allemagne et la Chine ont intensifié ces derniers temps les échanges notamment politiques. Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, était d’ailleurs récemment à Pékin. L'Allemagne avait par ailleurs proposé avant son décès que Liu Xiaobo bénéficie d'un traitement médical sur son territoire. Une proposition finalement refusée par Pékin.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !