1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Allemagne, médaille de bronze des ventes d'armes

Le rapport publié hier par les experts du Spiri, l’Institut suédois de recherche sur la Paix, est formel : l’Allemagne est devenu le troisième plus grand exportateur d’armements du monde derrière les USA et la Russie. Après le G8 et ses promesses adressées aux plus pauvres et les 31ème Journées de l’Eglise protestante d’Allemagne, cette montée sur le podium des plus grands armuriers de la planète suscite quelques commentaires désolés, sinon critiques, dans la presse allemande de ce matin.

L'Allemagne est le troisième plus grand marchand d'armes du monde.

L'Allemagne est le troisième plus grand marchand d'armes du monde.

Le pire, souligne la Wiesbadener Zeitung, n’est pas que notre pays soit devenu le troisième plus grand vendeurs d’armes du monde. Le pire est que, par rapport à sa taille, il est celui qui exporte le plus d’armes dans le monde. Le taux de croissance du secteur allemand des exportations d’armes a augmenté en 2006 de plus de 100 %. Peut-être serait-il bienvenu d’inverser cette tendance pour donner plus de crédibilité aux efforts de la diplomatie allemande en faveur de la paix.

De même à la Recklinghäuser Zeitung. 900 milliards d’euros rien que pour la seule année écoulée, soit 137 euros par personne pour l’ensemble de la population mondiale. Une toute petite part de cette somme aurait suffit à soulager les misères les plus criantes, stopper la progression de la faim dans le monde, freiner durablement la mortalité infantile galopante en Afrique et surmonter la pandémie du SIDA et d’autres maladies. Malheureusement, le monde n’est pas ainsi fait qu’il prenne tout ceci en pitié et agisse avec la simple logique du cœur.

Le Spiri aurait dû publier ces chiffres au beau milieu des marchandages de basse politique menés à Heiligendamm sur l’aide au continent africain, s’emporte la Thüringer Allgemeine. Combien dérisoire auraient alors été les 25 milliards de dollars proposés comparés aux 707 milliards que 8 pays à eux seuls absorbent pour leurs dépenses militaires ! Et combien risible apparaissent alors les 15 milliards de dollars que coûteraient l’objectif du millénaire d’apporter à chaque enfant du monde une instruction scolaire digne de ce nom. Un objectif d’ailleurs étalé jusqu’en 2015, par manque d’argent soi-disant.

Pour la Berliner Zeitung, ce rapport démontre que contrairement à ce qu’affirme le gouvernement, l’Allemagne pratique bien une politique d’expansion active de ses exportations d’armes. Qu’on ne s’y trompe pas, cela n’est pas lié à l’augmentation des théâtres d’opérations de l’OTAN. La majeure partie de ces exportations est destinée à des pays tiers, principalement des pays en voie de développement qui bénéficient aussi de l’aide allemande au développement. Si, dans la pratique, la principe de ne pas livrer d’armes dans les zones de tension n’a jamais vraiment été pris au sérieux, Berlin semble entre-temps l’avoir complètement abandonné, conclut le quotidien.

  • Date 12.06.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gL
  • Date 12.06.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gL
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !