1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L’Allemagne et le casse-tête maghrébin

Après l’attentat au camion bélier à Berlin, commis par un Tunisien en attente d’être expulsé, une question revient souvent: pourquoi l’Allemagne n’arrive t-elle pas à expulser plus rapidement des migrants maghrebins?

Écouter l'audio 02:14

"Comment les gérer et avec quel arsenal juridique?..." (Mehrezia Laabidi)

Fin 2016, l’Allemagne comptait sur son territoire 33.000 Tunisiens, qui y vivent légalement. Seule une fraction, autour de 1500, sont en situation irrégulière. Au total, 287 Tunisiens ont été effectivement expulsés. 

Plus d'un Tunisien sur dix vit à l'étranger. A Tunis, il y a même un Secrétariat d’Etat  pour cette partie de la population, tellement importante. Avec des transfert de fonds, estimés à des milliards de dollars, ces Tunisiens de la diaspora soutiennent leurs familles et l'économie fragile du pays. Le renvoi de ces personnes vers la Tunisie est considéré comme un coup porté à l’économie.

Les expulsés sont stigmatisés et le retour est pour eux comme un échec et une vie sans perspective. Et c’est dans ce contexte qu’un autre problème se pose: Celui des Tunisiens qui constituent un danger dans le pays d'accueil, comme dans le cas de l’auteur présumé de l’attaque au camion berlier d'un marché de noël à Berlin. 

 

Pour plus de détails, cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter l'audio.

 

Audios et vidéos sur le sujet