1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'Allemagne commémore la prise d'otages des Jeux de Munich

Le 5 septembre 1972, alors que Munich vibre au rythme des jeux Olympiques, 11 athlètes israéliens sont tués par un commando palestinien. Une prise d'otages qui a profondément bouleversé l'Allemagne et l'Etat hébreu.

Israel's Vice Prime Minister Silvan Shalom stands in silence after laying a wreath at the memorial to the eleven members of the Israeli Olympic team and one German police officer who were killed in an attack by the radical Palestinian group Black September, during the 1972 Munich Olympic Games, in Munich September 5, 2012. REUTERS/Michael Dalder (GERMANY - Tags: POLITICS SPORT OLYMPICS CIVIL UNREST)

Gedenkveranstaltungen zum Olympia-Attentat von 1972 in München

Les jeux Olympiques de Munich devaient être l'occasion pour l'Allemagne de montrer une autre image d'elle même après les jeux de Berlin de 1936, vitrine de la propagande nazie. Mais le matin du 5 septembre, 9 activistes palestiniens pénètrent dans le bâtiment de la délégation israélienne, ils tuent un athlète et un entraîneur et prennent en otage 9 autres sportifs israéliens. Les terroristes veulent obtenir la libération de 232 prisonniers palestiniens. Le journaliste Dagobert Lindlau couvrait à l'époque les évènements:

« A 16h35, les négociateurs se sont une nouvelle fois brièvement entretenus avec les terroristes arabes à travers le portail. A 17h, l'ultimatum doit prendre fin et effectivement, on le sait, il a pris fin»

Olympia Attentat von München 1972

L'un des membres du commando palestinien "Septembre noir" sur le balcon de l'appartement de la délégation israélienne

Durant 8 minutes, policiers et terroristes échangent des coups de feux, l'assaut tourne au fiasco. Le 6 septembre à 3 heures du matin, le ministre de l'Intérieur bavarois Bruno Merk fait le bilan :

« Comme nous n'avons pas pu abattre tous les terroristes, certains ont ouvert le feu et nous ont mitraillé. Les 9 otages sont morts, de même qu'un policier de la ville de Munich. »

Gedenken an München 1972

Une minute de silence en hommage aux victimes lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres le 23 juillet 2012

L'Allemagne est sous le choc, des juifs ont à nouveau été tués sur ses terres. 40 ans plus tard, la cérémonie en hommage aux victimes se déroule sur fond de polémique : Israël vient de publier des dizaines de documents d'époque qui pointent les défaillances des services de sécurité allemands.