1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'Allemagne change de stratégie sur la Libye

Après avoir refusé de voter la résolution de l'ONU autorisant l'usage de la force contre Kadhafi, Berlin a annoncé son intention de protéger militairement une mission humanitaire de l'Union européenne.

default

Pas de combat, mais une mission humanitaire pour la Bundeswehr.

La Bundeswehr mettra à disposition un corps d'un millier d'hommes, essentiellement des unités médicales et du génie.

Berlin va même plus loin puisque le porte-parole du gouvernement a affirmé que si cette opération nécessitait d'envoyer des soldats sur le sol libyen, alors l'Allemagne le ferait. Il y a deux semaines, Berlin avait ordonné le retrait de plusieurs navires militaires en Méditerranée afin que ceux-ci ne s'associent pas au blocus sur les armes imposé à Tripoli. Et aujourd'hui, il serait question d'envoyer même des soldats sur le sol libyen.

Le changement est donc notable, même s'il s’opère dans le cadre d'une mission humanitaire. Le gouvernement allemand bénéficie d'un large soutien au Parlement puisque les sociaux-démocrates et les Verts ont annoncé qu'ils le soutiendraient. Néanmoins des voix dans l'opposition ont dénoncé cette volte-face du ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle. C'est l'avis de la députée verte Agnes Malczak.

"On a l'impression qu'il vous manque une boussole et que vous jouez à pile ou face pour savoir si vous voulez participer á une intervention ou non. Il n'y a pas de valeur fondamentale pas de justification et pas de ligne directrice."

La mission humanitaire sera orchestrée par l'Union européenne qui souhaite venir en aide à la population de Misrata, assiégée par l'armée de Kadhafi. Cette mission n'attend plus que le feu vert des Nations Unies pour débuter.

Auteur: Jean-Michel Bos
Edition: Sandrine Blanchard