1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'Algérie dévoile l'ampleur du massacre

Le bilan officiel encore provisoire s'établit à 67 morts dont 37 étrangers. Cinq jours après la prise d'otages sur le site d'exploitation gazière, l'Algérie redoute une resurgence du terrorisme sur son teritoire

Algerian army after the final rescue operation in the gas field of Tiguentourine, Algeria on January 19, 2013. Photo by ABACAPRESS.COM

Algerien nach dem Geiseldrama

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a livré le premier bilan officiel de la prise d'otages : au moins 37 étrangers, un Algérien et 29 assaillants ont été tués lors de l'attaque par un groupe islamiste dans un complexe gazier du Sahara algérien. Il s'agit d'un bilan provisoire, cinq étrangers étant toujours portés disparus.

Parmi les étrangers confirmés morts par leurs pays figurent un Français, trois Américains, deux Roumains, trois Britanniques, six Philippins et sept Japonais.

Le Premier ministre algérien mentionne aussi la présence de 11 Tunisiens parmi les preneurs d'otages.

Est-ce qu'au sein de l'opinion nationale, on craint de nouvelles actions des islamistes? Le groupe qui a revendiqué la prise d'otage reproche en effet à Alger son adhésion à l'intervention française au Mali.

Les explications de notre correspondant Tarek Draoui.

Écouter l'audio 02:38

"Les Algériens ont peur d'une recrudescence des attaques terroristes", explique notre correspondant Tarek Draoui.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !