1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'aide au développement en quête d'argent

Jusqu'à jeudi se tient à Addis Abeba une conférence sur le financement du développement. Dans un bidonville kényan, une ONG tente de faire face sur le terrain pour aider les habitants.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon salue Macky Sall, le président sénégalais à l'ouverture du sommet

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon salue Macky Sall, le président sénégalais à l'ouverture du sommet

Eaux usées dans les rues, ordures, habitations délabrées ... Depuis une dizaine d'années, de nombreux habitants de Kibera le plus grand bidonville de Nairobi au Kenya, n'ont pas vu leur situation s'améliorer, malgré les promesses du gouvernement et de l'argent débloqué par l'Onu et la Banque mondiale. Alors l'ONG américaine "Human needs project" a ouvert un centre dans le bidonville qui regroupe de nombreux services: douches et toilettes, laverie, mais aussi salles de formation, épicerie, cafétéria ... Ted Nyaima dirige la structure.

" Le centre est un lieu d'opportunités pour les gens, en termes de travail, d'éducation ou autres. C'est aussi un lieu d'affaires. Nous voulons que le centre soit durable. Et nous facturons des prix pour ces services qui sont abordables pour la communauté. L'objectif de tout cela est que les gens aient un travail dans le futur et que la communauté s'approprie le projet."

Accès à internet

Auparavant, les habitants devaient faire plusieurs kilomètres avant de trouver un cyber-café. Le centre construit par l'ONG "Human needs project" dispose d'un accès à internet. Un vrai progrès pour Stephen Ochieng Omollo.

"Ce projet est un bon projet, en particulier pour moi, qui suis étudiant. La plupart du temps, je dois faire des recherches, alors je peux venir ici pour les faire. Quand vous êtes là, vous avez un accès au wifi, cela vous aide beaucoup. Par rapport à un autre endroit où vous auriez pu aller, le prix est réduit."

L'ONG a voulu minimiser son impact sur l'environnement, en installant de nombreux panneaux solaires et en économisant l'eau utilisée. Elle veut aussi promouvoir le centre, en attirant des touristes dans le bidonville, pour montrer que le quotidien de ses habitants peut changer.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !