1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

L'Afrique est riche en minerais mais ses populations sont pauvres

Beaucoup de pays africains sont riches en minerais mais les populations manquent du minimum. Et pourtant, elles entendent souvent parler de gros contrats d'exploitation minière avec de grosses sommes d'argent dont seules quelques personnes voient la couleur. Où va donc l'argent de l'exploitation minière?

Écouter l'audio 25:45

Des scènes de colère de populations réclamant à leurs autorités, l'eau et l'électricité. Voilà ce qu'a vécu ce mois de septembre, la localité de Boké, située à 300 kilomètres au Nord-Ouest de Conakry, la capitale de la Guinée. Des scènes devenues habituelles dans beaucoup de pays africains riches en minerais mais dont les populations manquent du minimum.

 

Et pourtant, elles entendent souvent parler de gros contrats d'exploitation minière avec de grosses sommes d'argent dont seules quelques personnes voient la couleur. Au contraire ce sont ces populations qui paient de leur santé, de leur vie, le prix de l'exploitation minière.

Pourquoi une telle situation? Les pressions exercées par les organisations de la société civile produisent-ils des résultats? Voilà quelques questions au menu de cette discussion animée par Fréjus Quenum qui reçoit: 

- Fatou Baldé Yansané, Économiste, directrice exécutive de la coalition des femmes leaders de Guinée
- Almoustapha Alhacen, président de l'ONG Aghinrin'man basée à Arlit au Niger, ancien collaborateur de la multinationale française Areva 
- et Koffi Kouakou,  Politologue, Maître de conférences à l'université Witwatersrand de Johannesbourg et spécialiste des questions minières