1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Afrique bien représentée aux JO de Rio

207 délégations participent à la cérémonie d'ouverture et, malgré les difficultés financières et le manque d'équipement approprié, les sportifs africains ne sont pas en reste.

Rio 2016 Fackellauf Christus Statue

La flamme olympique est arrivée à Rio

Le continent est très bien représenté, notamment avec Claire Ayivon. La championne du Togo en titre en aviron dame s'est entraînée durement sur la lagune de Lomé, comme elle l'a confié à notre correspondant sur place Noel Kokou:

"Je dois me battre pour améliorer mes performances, parce que actuellement, je suis à 8,54 je dois aller à 7."

EM Rudern 2016 Russischer Doppelvierer Männer

Les épreuves d'aviron commencent dimanche

Michel Akouété, président de la fédération togolaise d’aviron et canon kayak, est confiant quant aux performances de la jeune sportive:

"Claire est choisie. Elle est désignée de par sa taille, de par l’envergure de ses bras et elle peut bien réussir. Elle travaille activement pour ça. Et j’espère qu’elle fera mouche."

Anthony Koffi est l'entraîneur chef du Centre international de développement d'athlétisme de Dakar. Cet Ivoirien est le coach permanent des athlètes olympiques, un travail qui n'est pas de tout repos:

"Pour les athlètes qui participent pour la première fois aux JO, il existe un grand danger. Les Jeux sont le plus grand rassemblement sportif du monde, c'est une sorte de fête géante et souvent ceux qui viennent pour la première fois oublient leur objectif. Ils sont logés dans le village olympique avec toutes les stars, ce qui les déconcentre. Moi je leur conseille de se concentrer d'abord sur leur course et une fois que la course est finie, que ce se soit bien passé ou pas, ils peuvent profiter de l'ambiance de la famille olympique. Mais pas l'inverse."

Olympische Spiele Team Kenya

L'équipe olympique kényane

Rester concentrer sur son objectif. C’est aussi ce que conseille Mike Shamia à ses joueuses. Mike Shamia est l’entraîneur de l’équipe kényane de rugby féminin et il prend son rôle très au sérieux :

"Mener une équipe aux JO, c’est aussi lourd que de porter sur ses épaules le poids de plus de 42 millions de personnes."

Les Kényanes joueront à partir de demain et jusqu’au 8 août avant de céder la place aux hommes dont les compétitions se dérouleront du 9 au 11 août.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !