1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

L'Afrique électrise l'Europe

Pour assurer ses besoins en énergie, l'Europe se tourne vers de gigantesques projets en Afrique. Une fois achevé, le barrage d'Inga en RDC pourrait alimenter le sud du continent européen

Inspiré par le barrage des Trois gorges (en photo) en Chine, le barrage d'Inga pourrait alimenter l'Europe

Inspiré par le barrage des Trois gorges (en photo) en Chine, le barrage d'Inga pourrait alimenter l'Europe

L’Europe a besoin d’énergie et surtout d’une énergie respectueuse de la planète si elle veut atteindre son objectif d’une part de 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Pour relever ce défi, de gigantesques projets sont à l’étude et tous les regards se tournent désormais vers l’Afrique. C’est le cas avec le projet Desertec dont nous vous avons parlé il y a deux semaines. Par ailleurs, un autre projet permettrait de produire de l’électricité en Afrique pour la revendre en Europe. Situé en République démocratique du Congo, à proximité de la ville de Matadi, dans la province du Bas-Congo, ce projet prévoit de construire le plus grand barrage hydroélectrique de la planète.

Le barrage existe déjà, c’est le barrage d’Inga, sur la rivière Congo, mais celui-ci devrait être considérablement agrandi : la construction du Grand Inga, ou du Grand Congo, devrait coûter entre 50 et 80 milliards de dollars. Et sa production pourrait alimenter le sud de l’Europe.

C’est un reportage à Kinshasa de Rosie Masengu.