1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

L'Afrique à travers la presse allemande

Retour sur l'attaque d'une base de l'Amis au Darfour, le voyage d'Angela Merkel en Afrique, les tensions qui précèdent le sommet euro-africain prévu au Portugal et le discours du président allemand Horst Köhler en faveur des pays en voie de développement.

Angela Merkel s'entretenant avec Meles Zenawi, le premier ministre éthiopien

Angela Merkel s'entretenant avec Meles Zenawi, le premier ministre éthiopien

L’attaque de soldats de la paix de l’Union africaine, dans le nord du Darfour, a amené divers responsables à appeler une nouvelle fois à la fin des hostilités et à participer aux prochains pourparlers de paix inter-soudanais, prévus à la fin du mois, en Libye.

L'Union africaine l’a indiqué cette semaine : elle veut trouver des solutions à la faiblesse militaire de ses troupes, une faiblesse qui freine ses efforts de maintien de la paix, notamment au Soudan. Dernier épisode en date : l’attaque au Darfour de soldats de l’Amis, la mission de paix de l’Union africaine au Soudan. « Des troupes de la paix en déroute » titre la tageszeitung dans son édition de mardi/mercredi. La taz explique qu’un millier d’hommes armés, équipés d’une trentaine de véhicules militaires, s’en sont pris à une base de l’Amis située à Haskanita. Au petit matin, les soldats de la paix étaient à cours de munitions, les assaillants ont pillé et détruit leur base militaire. Les combats se sont soldés par 10 morts (8 Nigérians, deux observateurs militaires du Botswana et du Mali et un policier du Sénégal), huit blessés et une vingtaine de disparus... et les soldats de l’Union africaine, pour la plupart des Nigérians, ont finalement dû prendre la fuite par hélicoptère. Le quotidien précise que la région d’Haskanita est une zone où, d’une part, les troupes gouvernementales affrontent la fraction Unity de l’Armée soudanaise de libération, et, d’autre part, où les rebelles du JEM, le Mouvement pour la justice et l’égalité, sont très actifs. Cela dit, aucun de ces deux mouvements n’avait revendiqué, mardi, cette attaque, un dirigeant du JEM – cité par la taz – allant jusqu’à accuser des dissidents d’en être les auteurs, dans le but de se procurer des armes. La tageszeitung conclut sur les pourparlers de paix prévus le 27 octobre prochain en Libye, ces négociations suscitent un (petit) espoir d’amélioration sur le terrain, tout comme les renforts onusiens et le nouveau mandat de la mission attendus cet automne.

Lepremier éthiopien Meles Zenawi s’est engagé à fournir 5 000 soldats à la force mixte de l’ONU et de l’Union africaine qui doit se déployer au Darfour. Une annonce faite à l’occasion de la visite d’Angela Merkel à Addis Abeba.

D’ailleurs ce voyage de cinq jours de la chancelière allemande en Afrique laisse la taz plutôt dubitative. Certes, ses vi

  • Date 05.10.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ip
  • Date 05.10.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2ip
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !