1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

« Ladilafé », un album aux accents africains

Le groupe français Tryo formé de trois guitaristes et d’un percussionniste vient de sortir son cinquième album intitulé « Ladilafé ». Les quatre musiciens font une fois de plus la part belle à l’Afrique.

ein Bild von der französischen Reggae-Band Tryo mit von links nach rechts: - Christophe Mali, Sänger und Komponist - Manu, Sänger und Gitarrist - Daniel Bravo, Perkussionist - Guizmo, Sänger und Komponist

Tryo Copyright: B. Benant

« Ladilafé » le titre du dernier album de Tryo signifie « commérages » en créole. Mais c'était avant tout le nom du label créé par Patricia Bonnetaud qui les a découverts et les a accompagnés tout au long de leur carrière. Cette amoureuse de la musique a disparu en février et le groupe a tenu à lui rendre hommage avec ce titre donc, mais aussi avec une chanson du même nom. Sur ce nouvel opus, les quatre membres du groupe rendent également hommage à ceux qui ont « fait » le printemps arabe.

Outre le morceau « Pompafric » dont il était question, sur l'album « Ce que l'on sème » Tryo évoquait également la malédiction des ressources dont sont victimes de nombreux pays africains avec la chanson « Abdallah ».

Sur ce cinquième album, le groupe a également décidé de s'attaquer à l'homophobie dans le milieu du reggae…. et pour dénoncer ce thème, ils ont choisi de parler d'un activiste gay assassiné en Jamaïque, Brian Williamson dont l'association, le « J-Flag », abréviation en anglais de Forum jamaïcain pour les lesbiennes et les gays, existe encore aujourd'hui.

Enfin, le titre « Les Anciens » est lui aussi un hommage à la sagesse des personnes âgées, avec un refrain en bambara.

Écouter l'audio 12:29

Ecoutez le Forum des Cultures

Audios et vidéos sur le sujet