1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La Voix de la propagande

Pyongyang multiplie les déclarations belliqueuses à l'encontre des USA et de la Corée du Sud. Pour diffuser sa réthorique guerrière, le régime se sert de la Voix de la Corée, une radio qui diffuse aussi en allemand.

L'idéologie de Kim Jong Un est diffusée de par le monde grâce à la Voix de la Corée, une radio internationale basée à Pyongyang et qui diffuse aussi un programme quotidien d'une heure en langue allemande.

C'est sur fond de grésillement typique des ondes courtes, que l'émission commence par l'hymne national nord-coréen, suivi d'un chant de louanges en l'honneur du grand leader Kim Jong Il, le père de Kim Jong Un. Ensuite, un speaker lit les nouvelles en allemand de la radio internationale nord- coréenne la Voix de la Corée. Des nouvelles telles que : « A l'occasion de la fête nationale le 15 avril, l'ambassadeur de la République Islamique d'Iran a remis au maréchal Kim Jong Un une corbeille de fleurs et une lettre de félicitations. » Ce n'est qu'au bout de deux minutes et demie que le présentateur en vient à parler de la crise actuelle dans la péninsule coréenne :

« Dans la situation actuelle, il ne s'agit plus de savoir si une guerre peut éclater en Corée mais quand elle va éclater. Cela peut se produire aujourd'hui ou demain, d'un jour à l'autre. L'administration américaine à la Maison Blanche et les militaires belliqueux au Pentagone en portent l'entière responsabilité. Ils souhaitent en effet l'effondrement du digne système social de la République Populaire Démocratique de Corée ! »

Nordkorea erklärt Kriegszustand

Kim Jong Un déclare l'état de guerre

Outil de propagande et de prestige

La radio de Pyongyang est entièrement contrôlée et soumise au régime du parti unique fondé par la dynastie des Kim. Outre les louanges répétés à l'égard du régime, la radio ne diffuse que des nouvelles très positives ou des témoignages de Nord-Coréens criant leur joie d'être citoyens de ce pays, bref une propagande perpétuelle.

Hors le facteur de propagande, le fait de disposer d'une radio internationale est pour le régime dictatorial de Pyongyang aussi une question de prestige, comme le souligne Kai Hafez, spécialiste de la communication et des médias à l'Université d' Erfurt, dans l'est de l'Allemagne :

« Des pays tels que la Corée du Nord veulent montrer leur modernité, veulent illustrer leur maîtrise des médias avec une radio internationale. C'est aussi une question de prestige, qu'elle soit efficace ou non. »

Mais Kim Jong Un veut faire connaître ses positions dans le monde médiatique, même si le nombre d'auditeurs de ce genre de monologue de propagande est sans doute plus que limité à l'échelon international.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !