1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La violence et le désespoir au Proche-Orient

Les attaques à l'arme blanche de juifs israéliens continuent, ainsi que les assassinats des Palestiniens qui en sont les auteurs. Le cabinet de Benjamin Netanyahu a décidé d'employer la manière forte.

Écouter l'audio 02:03

"Les Palestiniens n'ont plus de perspectives" (Amos Yadlin, Université de Tel Aviv)

Le Proche Orient se commue de nouveau en poudrière. Les attaques à l'arme blanche de juifs israéliens se sont multipliées ces derniers jours, ainsi que les assassinats des Palestiniens auteurs de ces attaques. Le cabinet de Benjamin Netanyahu a décidé de renforcer les mesures de sécurité, en bouclant notamment les quartiers arabes de Jérusalem-Est, et en autorisant la destruction des habitations de ceux qui sont considérés comme terroristes. En Israël et dans les territoires palestiniens occupés plane une ombre menaçante, celle d'une éventuelle "troisième intifada".

En début de semaine, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est voulu rassurant. Pas question pour l'heure de lancer une opération militaire d'envergure en Cisjordanie, comme cela s'était vu lors de la deuxième intifada en 2000. Il n'empêche que les journaux, israéliens et palestiniens, évoquent, eux, une troisième "intifada" moins ouverte, qui aurait cours en sous-main. Des individus armés de couteau s'en prennent aux juifs et sont abattus par les forces de l'ordre, ce qui provoque des bagarres sanglantes. Un signe de faiblesse, d'après le ministre israélien de la défense, Mosche Jaalon.

Ecoutez la suite en cliquant sur l'image.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !