1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"La vengeance d'Erdogan"

La Turquie est à la Une de la presse allemande après la condamnation à la prison à vie de plusieurs haut-gradés de l'armee. Ankara leur reproche d'avoir été impliqués dans un complot destiné à renverser le gouvernement.

default

Le tribunal de Silivri en Turquie où s'est tenu le procès de l'Ergenekon.

"Sévèrement sanctionnés", titre dieTageszeitung, en référence aux condamnations à la prison à vie dont ont écopé, hier, 16 membres du réseau putschiste Ergenekon en Turquie. La Justice turque reproche à plusieurs hauts-gradés militaires dont le général Ilker Basbug, chef de l'Etat-major de 2008 à 2010, d'avoir tenté de favoriser un coup d'Etat militaire contre le Premier ministre Recep Tayip Erdogan, un ancien islamiste, au pouvoir depuis 2002. "Il s'agit d'un procès très controversé", écrit die Tageszeitung qui parle d'une procédure mammouth au cours de laquelle des centaines de personnes ont été arrêtés depuis 2007. "Pas seulement des militaires, mais aussi des députés, des chefs de partis, des avocats, des scientifiques et des journalistes", souligne le journal.

"La vengeance d'Erdogan",titre à son tour Die Welt qui parle d'un procès particulièrement douteux qui aura au moins permis au gouvernement d'Erdogan de faire passer "les islamistes pour des victimes et les militaires pour des scélérats."

"Les actes d'accusation et les pièces du procès comprennent des dizaines de milliers de pages. Il est donc difficile d'avoir un véritable apercu dans cette procédure épique", commente de son côté la Frankfurter Allgemeine. Le quotidien juge que le début du procès en 2008 laissait encore présager un début de démocratisation dans le pays, avant que les résultats curieux des enquêtes, les vagues d'arrestations peu justifiées et la dégradation du climat politique ne fasse plonger le procès dans l'obscurité.

Wahl Simbabwe 2013 Präsident Mugabe

Robert Mugabe, 87 ans, a à nouveau remporté l'élection présidentielle zimbabwéenne.

La Frankfurter Allgemeine s'intéresse aussi à la situation politique au Zimbabwe. "A nouveau des problèmes avec Camarade Bob", titre le journal en référence à la réelection de Robert Mugabe, cette fois encore contestée par l'opposition zimbabwéenne et son leader Morgan Tsvangirai. Le président Mugabe au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1980 a été proclamé vainqueur samedi dernier, malgré de fortes présomptions de fraudes. "Une victoire qualifiée de louche" par la Frankfurter Allgemeine pour qui Robert Mugabe n'est pas seulement parvenu à vaincre l'opposition mais a aussi dupé l'Afrique du Sud. Dimanche, Robert Mugabe a été officiellement félicité par le président sud-africain Jacob Zuma. Ce dernier est accusé par le journal d'avoir agi ainsi par peur que les effets d'une crise post-électorale ne déteigne sur l'ensemble de la région et notamment sur l'Afrique du Sud.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !