1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La troisième voie de Thomas Sankara

En pleine guerre froide, le leader burkinabè fait partie des rares qui refusent de s'allier à l'un des deux blocs opposés. Il dessine une autre voie : le sankarisme.

Écouter l'audio 00:10

"La révolution burkinabè n’est rattachée à aucune clochette idéologique" (D. Gakunzi, sociologue)

L'un des rares leaders ouest-africains à résister au chant des sirènes de Moscou dans les années 1980 est l’homme à la tête du Burkina Faso. Il s’appelle Thomas Sankara. Pas question pour lui de choisir de s’aliéner – ni au bloc occidental des anciens colons, ni au bloc soviétique. La révolution burkinabè, contre toute attente, dessine sa propre voie. Et le sankarisme refuse l'adhésion à l'idéologie marxiste à la soviétique. Ecoutez, en cliquant sur la photo, les précisions de notre correspondant à Ouagadougou Richard Tiéné

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !