1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

LA TERREUR EN IRAK

Pour la Frankfurter Rundschau , la terreur aveugle suit en Irak chaque progrès politique comme une ombre maléfique. L'élaboration difficile d'une Loi fondamentale provisoire n'est pas encore terminée que les meurtriers déclenchent leurs bombes parmi les pèlerins chiites de la Fête de l'Achoura à Bagdad et Kerbela. La voie menant à un Irak démocratique est désormais jonchée d'une centaine de morts de plus, une séquence qui revient avec une régularité effrayante. A chaque progrès dans la voie de la normalisation, les profiteurs du chaos généralisé réagissent avec des actes de désespoir.

Pour die Welt , ces assassinats perfides ont pour objectif la déstabilisation du pays et le déclenchement d'un affrontement sanglant entre les deux factions musulmanes. Si ce projet peut aboutir au Pakistan, le berceau des Talibans radicaux, où l'histoire des Chiites et Sunnites n'est qu'une longue suite de violences, il en va autrement de l'Irak. Ici, souligne le journal, tout arrangement à l'amiable, tout compromis politique et ainsi toute avancée vers la paix sonne le glas des assassins islamistes.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung souligne que le 30 juin prochain, le pouvoir sera remis aux Irakiens. Dès lors, les Chiites qui représentent environ 60 %, soit la grande majorité de la population, pourront exercer la plus grande influence sur le pays. Ce n'est donc certainement pas un hasard si cette vague coordonnée d'attentats simultanés a été déclenchée à la veille de la signature de la Loi fondamentale provisoire. Désormais, la difficulté pour l'Irak sera de sauvegarder les débuts positifs d'un nouvel ordre de la société sans se laisser impressionner par ces actes sanglants.

La Süddeutsche Zeitung renchérit et souligne que ces attentats sont la concrétisation d'un plan diabolique destiné à lancer une guerre civile. Le journal rappelle qu'il y a quelques semaines seulement, les forces américaines avaient arrêté un courrier d'Al Quaïda qui transportait un manuel de 17 pages consacré à la mise en scène d'une guerre civile. Pour éviter le pire, Chiites, Sunnites et Kurdes doivent tout faire pour résister aux provocations si sanglantes soient-elles. De leur côté, conclut le journal, les Américains devraient tout faire pour mobiliser les forces de paix dans le pays et ce, même si Washington ne pense plus en ce moment qu'à son retrait du piège irakien.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !