La tension reste vive à Jos | Afrique | DW | 10.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La tension reste vive à Jos

Depuis le week-end dernier, plus de 500 personnes auraient trouvé la mort dans cette région ou la tension reste vive malgré l'intervention de l'armée.

default

Des femmes en pleurs après le massacre de Dogo Nahawa

Auteur: Nadhel Diallo
Edition: Audrey Parmentier

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !