1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La tension est retombée à Kidal

De violents combats ont opposés jeudi les hommes du Groupe d'autodéfense touareg imghad et alliés à ceux de l'ex-rébellion touareg du Haut conseil pour l'unité de l'Azawad, le HCUA. Bilan: une vingtaine de morts.

Écouter l'audio 02:05

"Les causes des combats de Kidal sont très superficielles" (Paul Mben correspondant du magazine allemand Der Spiegel au Mali)

Ces affrontements ont fait une vingtaine de morts et une quarantaine de blessés, selon plusieurs sources. Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Mission de l'ONU au Mali s'est dit "choqué" et "consterné" par ces violences. Dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP, la CMA "exige le retrait du Gatia de la ville de Kidal et ses alentours pour éviter une éventuelle reprise des hostilités". Le gouvernement malien a appelé vendredi l'ex-rébellion à dominante touareg et la coalition de groupes armés pro-régime à "faire preuve de retenue" après leurs violents combats de la veille à Kidal (nord), posant "une menace grave" pour l'accord de paix dans ce pays en proie à des troubles.

Le correspondant du magazine allemand Der Spiegel au Mali relativise sur les vraies raisons de ce regain de tension.

Ecoutez Paul Mben au micro d'Eric Topona en cliquant sur le lien ou l'image.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !