La Suède est toute retournée | Vu d′Allemagne | DW | 21.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La Suède est toute retournée

Les journaux allemands reviennent aujourd'hui sur les élections législatives en Suède. Pour la première fois depuis les années 1930, un parti de la droite populiste va faire son entrée au Parlement de Stockholm.

default

Jimmie Åkesson, 31 ans, est depuis 2005 le leader des Démocrates de Suède

« La Suède sens dessus dessous » peut-on lire à la Une de la tageszeitung, avec une large photo d'une petite fille aux cheveux blonds, suspendue la tête en bas. La Suède a longtemps été une exception en Europe, explique le journal. Et elle était jusqu'à dimanche, le seul pays scandinave sans populistes de droite au Parlement.

Reichstagswahlen in Schweden Mona Sahling und Fredrik Reinfeldt

Les autres formations politiques ont exclu de faire alliance avec la droite populiste

Un État efficace, la sécurité sociale garantie même en cas de chômage, de maladie ou de vieillesse, mais aussi des syndicats puissants... Pour la tageszeitung, c'est tout cela qui a permis de tenir à l'écart les groupes xénophobes avec leur peur d'une prétendue invasion étrangère. Et ce n'est pas un hasard si cela change justement au moment où les sociaux-démocrates connaissent une défaite historique.

La Süddeutsche Zeitung, de son côté, estime que si le parti populiste n'a pas pu faire mieux que 5,6%, c'est qu'avec son passé néo-nazi, il a rebuté la plupart des électeurs. Cela démarque les Démocrates de Suède des autres populistes européens. Et il n'est pas assuré que leur succès puisse durer. Cela dépendra beaucoup du leader du parti, Jimmie Åkesson. Réussira-t-il a empêcher les dérapages racistes dans ses rangs? Si oui, alors, il deviendra une vraie alternative aux forces politiques établies.

Schweden Wahlen Demonstration gegen Schwedendemokraten in Stockholm

La percée historique de l'extrême droite a soulevé une vague d'indignation en Suède

C'est donc au tour de la Suède, constate encore la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Un pays qui semblait pourtant immunisé contre la propagation du populisme de droite. Et contrairement à la Nouvelle démocratie, qui était entrée au Parlement allemand au début des années 1990, ces Démocrates de Suède sont un parti bien organisé, avec des racines régionales et une implantation locale. Idéologiquement, ils proposent un condensé de nationalisme, de national-socialisme, de libéralisme agressif et de romantisme politique. Il y en a pour tous les goûts, résume le journal, qui se demande en conclusion s'il ne faudrait pas voir dans ce succès des Démocrates de Suède un signe avant-coureur d'une tendance qui pourrait également toucher l'Allemagne.

Auteur : Sébastien Martineau
Édition : Cécile Leclerc

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !