1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La société américaine a-t-elle vraiment changé ?

A la Une : la situation à Ferguson, aux Etats-Unis, suite à la mort de Michael Brown, jeune noir tué par un policier blanc le 9 août. Les journaux analysent les causes et les conséquences des tensions actuelles.

De nombreuses manifestations ont eu lieu à Ferguson pour dénoncer la mort de Michael Brown

De nombreuses manifestations ont eu lieu à Ferguson pour dénoncer la mort de Michael Brown

Les policiers américains ont souvent affaire à des criminels qui n'ont pas un petit couteau dans la poche comme en Allemagne, mais plutôt un fusil d'assaut sur le siège arrière, rappelle la Süddeutsche Zeitung. Ce qui a de quoi les rendre nerveux. Bien entendu, les membres des forces de l'ordre doivent pouvoir se défendre, mais il est absurde de fournir aux policiers des petites villes des chars blindés et des armes de guerre. Une police qui s'arme ainsi inspire plus de peur que de confiance aux citoyens. A Ferguson, tous ces problèmes se sont cumulés de façon tragique : un policier qui tire trop vite, une police municipale qui réagit avec une main de fer et des armes lourdes à la colère de la population et un gouverneur qui ne trouve rien de mieux à faire que d'envoyer l'armée sur place. Et le fait que le policier qui a tiré soit blanc et la victime noire donne à l'incident un relent de racisme. Ferguson montre le visage le plus laid de l'Amérique.

Une cinquantaine de manifestants ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi

Une cinquantaine de manifestants ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi

Un président noir, un ministre de la justice noir, ainsi que de nombreux autres hauts responsables… Pour Die Welt, les Etats-Unis semblent être à des années lumière de l'époque de John F. Kennedy, à laquelle les Noirs ne pouvaient que rêver d'être un jour plus qu'une minorité maltraitée, considérée comme criminelle et peu éduquée. Cette impression est à la fois vraie et fausse. Beaucoup de choses ont changé, énormément même, mais pas partout et pas pour tout le monde. Et la méfiance mutuelle d'autrefois est souvent restée.

Pendant une semaine, le chef de la police de Ferguson n'a pas voulu révéler le nom de celui qui avait tiré sur Michael Brown, alors qu'il avait promis de le faire, note de son côté la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon un sondage, trois quarts des Noirs ne croient pas que l'enquête sur la mort de Michael Brown va se dérouler dans les règles.

Barack Obama a déclaré que rien n'excusait « l'utilisation de la force excessive par la police locale »

Barack Obama a déclaré que rien n'excusait « l'utilisation de la force excessive par la police locale »

Même avant son entrée en fonction, Obama a tenté de se positionner non pas comme le premier président noir, mais comme le premier président de l'Amérique « post-raciale », écrit la Stuttgarter Zeitung. Cette belle utopie, qui a enivré tous le pays au moment de sa prestation de serment, a vite été rattrapée par la réalité. Et pour beaucoup d'Afro-Américains, elle a complètement disparu avec la mort de Michael Brown.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !