1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Sierra Leone en état d'urgence face à Ebola

La Sierra Leone, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, a décrété ce jeudi l'état d'urgence sanitaire. Une décision prise face à la gravité de la situation: 224 personnes sont mortes dans le pays.

Des médecins chargés de s'occuper de malades d'Ebola en Sierra Leone

Des médecins chargés de s'occuper de malades d'Ebola en Sierra Leone

Selon un communiqué de la présidence, la Sierra Leone entend mobiliser les forces de sécurité pour isoler les foyers d'infection du virus qui a déjà tué 224 malades. À en croire le président Ernest Bai Koroma, il s'agit de prendre des mesures plus fermes face à l'épidémie sur une période de 60 à 90 jours. Ces dispositions vont de la mise en quarantaine des foyers du virus à l'escorte des travailleurs sanitaires par les forces de sécurité et des perquisitions pour repérer les malades présumés. Le président sierra-léonais a par ailleurs décidé de ne pas se rendre au sommet Etats-Unis/Afrique prévu à Washington.

La Sierra Leone fait partie des trois pays où le virus fait des ravages au sein de la population mais aussi du corps médical. Pas plus tard que mardi, le virologue Sheik Umar Khan, qui était très actif dans la lutte contre la fièvre Ebola, a succombé au virus.

Selon la présidente Ellen Johnson Sirleaf, les écoles sont désormais fermées au Liberia

Selon la présidente Ellen Johnson Sirleaf, les écoles sont désormais fermées au Liberia

Au Liberia voisin, les écoles sont fermées. L'information a été donnée durant une intervention de la présidente Ellen Johnson Sirleaf à la télévision nationale mercredi dans la soirée. En outre, tous les marchés dans les zones frontalières avec la Sierra Leone, la Guinée et la Côte d'Ivoire, devront également être fermés jusqu'à nouvel ordre. Depuis dimanche déjà, la plupart des postes-frontières avaient été fermés et les contrôles sanitaires renforcés aux points d'entrée encore ouverts. Le pays envisage par ailleurs de placer en quarantaine certaines communautés. L'objectif de toutes ces mesures est d'éviter la propagation de l'épidémie qui a déjà tué 129 personnes sur 249 malades recensés depuis le début de l'année au Liberia.

Un centre d'isolement au Togo

La propagation de l'épidémie inquiète certaines organisations qui préfèrent rappeler leurs membres. L'agence fédérale américaine Le Corps de la paix a annoncé le rappel de ses 340 volontaires présents au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

Écouter l'audio 02:06

«Il n'y a pas lieu de paniquer outre mesure au Togo»

Avec 1201 cas et 672 morts au moins enregistrés dans la sous-région ouest-africaine depuis février, il s'agit selon l'Organisation mondiale de la santé de la plus grave épidémie du virus Ebola jusqu'à présent.

D'autres pays africains, qui ne sont pas directement touchés pour le moment, misent sur la prévention. Au Togo, à Lomé, vient d’ouvrir un centre d’isolement pour la prise en charge des cas d’Ebola, sous la supervision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors que le premier cas mortel recensé au Nigeria était un Libérien qui arrivait de Monrovia via Lomé, la capitale du Togo. Le reportage de notre correspondant Noël Tadégnon est à écouter en cliquant sur la photo ou le lien.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !