1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

La SADC est en sommet au Zimbabwe

Les dirigeants de la SADC sont réunis au Zimbabwe, pour le 34ème sommet des dirigeants de la région. Et pour la première fois, c'est le président Robert Mugabe, assure la présidence tournante de l'organisation régionale.

Le président Robert Mugabe revient au devant de la scène Avec la SADC

Le président Robert Mugabe revient au devant de la scène avec la SADC

Le sommet de Victoria Falls apparaît comme un tournant décisif pour le président du Zimbabwe, en ce sens que les relations entre Harare et les 15 Etats membres de la SADC sont parfois difficiles, à cause de la détérioration de la situation sociopolitique subie par le pays durant la dernière décennie. Crises politiques qui ont contraint plusieurs milliers de Zimbabwéens à se réfugier dans les Etats voisins. Le président Mugabe a d'ailleurs été souvent rappelé à l'ordre par ses homologues de la région pour trouver une issue politique aux nombreuses crises dans son pays et ainsi apaiser les tensions.

L'opposition zimbabwéenne impuisante face au régime de Harare

L'opposition zimbabwéenne impuisante face au régime de Harare

Âgé de 90 ans, Robert Mugabe a été réélu en 2013 pour un nouveau mandat de cinq ans. Après les élections, il a fait adopter une nouvelle constitution qui pourrait lui permettre de rester au pouvoir jusqu'à 99 ans. Signe que le président zimbabwéen ne veut pas quitter son fauteuil. Et malgré la fraude dénoncée par l'opposition – en tête Morgan Tsvangirai, leader du MDC, l'organisation régionale n'a pas hésité à reconnaître la réélection de Robert Mugabe à l'issue des élections générales.

La question des droits humains

Viktoria-Fälle in Sambia und Simbabwe

Les grandes chutes de Victoria Falls...

Amnesty International et Human Rights Watch qui luttent pour le respect des droits de l'homme continuent de dénoncer de nombreuses violations des droits de l'Homme au Zimbabwe et dans les pays alliés du régime de Harare. Les mêmes organisations indépendantes appellent le gouvernement zimbabwéen à rendre transparent l'octroi des permis miniers attribués aux entreprises qui exploitent les champs diamantifères du pays.

Au demeurant, plusieurs analystes de la vie politique du Zimbabwe estiment que ce 34ème sommet des dirigeants de la SADC pourrait enfin profiter au président Robert Mugabe, qui saisira cette opportunité pour refaire son image dans la région.