1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La sécurité intérieure en question

Après les attentats terroristes perpétrés par des islamistes francais à Paris la semaine dernière, le débat sur les moyens d'augmenter la sécurité des citoyens est lancé des deux côtés du Rhin

Le quotidien Die Welt constate qu‘ "après les attentats terroristes de Paris, le gouvernement francais renforce vigoureusement ses mesures de protection en déployant 10.000 militaires. La moitié d'entre eux, 5000 ont pour mission de surveiller les synagogues, les écoles et toutes les installations juives de France pour donner aux personnes de confession juive, le sentiment de pouvoir vivre en paix dans leur pays. Une société sous le choc a besoin d'un sentiment de sécurité pour pouvoir retrouver son équilibre ", souligne Die Welt qui conclut de manière critique: "La présence massive de soldats francais est aussi un indice pour les nombreuses fautes commisses par le gouvernement actuel et le précédent ! "

Après les évènements en France et les manifestations massives de soutien aux valeurs démocratiques et républicaines, le débat est ouvert en Allemagne sur la politique à suivre.

Innenministerkonferenz in Paris Cazeneuve und de Maziere

Les ministres de l'Intérieur allemand Thomas de Maizière (à g.) et francais Bernard Cazeneuve veulent renforcer leur coopération dans le domaine sécuritaire

Nombreux appels à renforcer des lois restrictives

Des appels qui trouvent un écho mitigé. Le quotidien Sächsische Zeitung de Dresde explique le durcissement prévu de la législation allemande: "Les jihadistes qui voudraient quitter l'Allemagne pour suivre à l'étranger des formations paramilitaires dans le but de commettre des attentats, devraient être poursuivis par la justice et châtiés. Et l'éditorialiste s'interroge : „la simple idée de vouloir se rendre dans un camp d'entraînement devrait suffire pour pouvoir jeter quelqu'un en prison ? et conclut : "dans la pratique, cette règle ne vaut pas grand chose. Car il devrait s'avérer extrêmement difficile pour les tribunaux de pouvoir prouver qu'un suspect avait l'intention de se rendre à l'étranger dans ce but précis. "

La taz, la tageszeitung estime "qu'il fallait s'attendre à ce que les attaques terroristes contre la liberté en France conduiraient rapidement aussi en Allemagne, à de "nouvelles vieilles" propositions qui ne visent elles même qu'à réduire des libertés."

Neues Video deutscher Islamisten aufgetaucht

Photo de jihadistes allemands en Afghanistan

La Frankfurter Allgemeine Zeitung, la FAZ, elle, ne partage pas cette opinion. Le quotidien considère bien plus qu‘une législation plus stricte est sensée, et que l'on doit aussi réfléchir à des propositions qui sont sur la table depuis longtemps. Ainsi, la rétention de données (informatiques et téléphoniques)sur une longue période peut être appliquée de manière conforme aux droits fondamentaux, estime le journal et être un instrument utile dans la lutte contre la grande criminalité. Ceux qui ne veulent y voir là qu'un contrôle total de la société, conclut la FAZ, font en fait de la propagande pour les ennemis d'une société ouverte.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !