La Russie surclasse l′Arabie saoudite en match d′ouverture | DW Sport | DW | 14.06.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

La Russie surclasse l'Arabie saoudite en match d'ouverture

La Russie n'a pas raté son entrée en matière au Mondial 2018 dont elle est l'hôte. Devant leur président Vladimir Poutine, les Russes ont largement dominé l'Arabie saoudite (5-0).

Russland, WM 2018 Gruppe A - Russland - Saudi Arabien, Tor Russland (Reuters/C. Recine)

Yuri Gazinsky, auteur du premier but de la Coupe du monde 2018

La Russie, pays hôte, s'est imposée largement (5-0) face à l'Arabie saoudite devant les 80 000 spectateurs du Stade Loujniki de Moscou pour le match d'ouverture du Mondial 2018.

Les Russes ont ouvert le score dès la 12ème minute de jeu par l'intermédiaire de Youri Gazinsky de la tête sur corner. Denis Cherychev a doublé la mise en toute fin de première mi-temps.

Entre temps, les Russes ont, malheureusement, perdu un de leurs meilleurs joueurs sur blessure, le milieu de terrain Alan Dzagoev. Au retour des vestiaires, l'Arabie saoudite a pris le contrôle du ballon sans pour autant se créer de franches occasions.

Se contentant du (2-0), la Russie a ensuite mis le frein à main, le sélectionneur décidant même de remplacer Fyodor Smolov, son attaquant phare, pour le reposer pour les prochains matchs.

Russland, WM 2018 Gruppe A - Russland - Saudi Arabien, Mannschaft Russland (Reuters/M. Shemetov)

L'équipe nationale russe pose avant le match

Malgré cette attitude très prudente, ce sont bien les Russes qui ont repris le pouvoir en inscrivant un troisième but à la 71ème minute, grâce à Artyom Dzyuba, bien servi par le jeune espoir Aleksandr Golovin, âgé de seulement 22 ans.

Dans les arrêts de jeu, les Russes se sont fait plaisir en inscrivant deux buts : Cherychev, tout d'abord, d'un superbe extérieur du gauche et puis Golovin, d'un coup franc direct tout près de la surface de réparation, aux 18 mètres environ.

Trop faible techniquement, cette équipe d'Arabie saoudite n'a donc rien pu faire face à une Russie pourtant considérée comme en très petite forme avant le début de ce Mondial.

Vladimir Poutine félicite son peuple

Russland, WM 2018 Gruppe A - Russland - Saudi Arabien, Rede Putin (Reuters/C. Hartmann)

Vladimir Poutine lors de la cérémonie d'ouverture

En qualité de président de la Fédération de Russie, c'est Vladimir Poutine qui a déclaré ouverte cette 21ème éditon de la Coupe du monde, la première de l'histoire dans le pays.

Il a félicité ses concitoyens pour la cérémonie d'ouverture de ce qu'il a nommé le plus "plus grand tournoi sportif du monde". Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a souhaité la bienvenue en russe et dans plusieurs langues.

Avant, c'est le chanteur britanique Robbie Williams, star des années 1990 et 2000, qui a chauffé le stade en interprétant ses plus grands tubes en compagnie de la soprano russe Aïda Garifoullina, présentée comme "l'une des jeunes voix les plus acclamées de Russie" par les organisateurs et arrivée sur scène à bord d'un gigantesque char en forme d'oiseau de feu, un des emblêmes du pays.

Une heure avant la cérémonie d'ouverture, l'ancien gardien de but espagnol Iker Casillas et le mannequin russe Natalia Vodianova avaient déposé le trophée Jules-Rimet, remis au vainqueur de la Coupe du monde, sur le bord de la pelouse.

Le Maroc et l'Egypte en lice dès vendredi

Herve Renard Marokkanischer Nationaltrainer
(Getty Images/AFP/F. Senna)

Hervé Renard, l'entraineur du Maroc

Les Lions de l'Atlas seront opposés à l'Iran dans le premier match du groupe B, vendredi 15 juin à 12h TU. Un début en douceur pour les Marocains, puisque les Perses sont, sur le papier, les adversaires les plus faibles de cette poule qui compte aussi l'Espagne et le Portugal.

Les deux pays voisins qui s'affronteront d'ailleurs le même jour à 18h TU. Ce sera le premier choc de ce mondial. Et puis entre ces deux matchs du groupe B, il y aura la deuxième rencontre du groupe A : l'Egypte face à l'Uruguay.