La Russie rejette l′ultimatum de Londres | International | DW | 13.03.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La Russie rejette l'ultimatum de Londres

Dans l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-agent russe, le ton est monté entre Londres et Moscou. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov défend son pays des accusations de Theresa May et parle de propagande.

Écouter l'audio 01:55
Now live
01:55 min

"La Russie ne fera vraisemblablement aucun aveu" (David Sylvan, IHEID Genève)

La France et la Commission européenne ont exprimé leur soutien à Londres. La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré prendre "extrêmement au sérieux" les accusations de Londres contre Moscou. L'ambassade de Russie à Londres a annoncé avoir demandé au gouvernement britannique l'ouverture d'une "enquête conjointe".

Pour sa part, le régulateur de l'audiovisuel britannique, Ofcom, a annoncé qu'il pourrait réétudier l'autorisation accordée à la chaîne RT, considérée comme un organe de propagande pro-Kremlin, en riposte à la responsabilité présumée de Moscou dans l'empoisonnement en Grande-Bretagne d'un ex-agent double russe. 

Réaction de Washington

A l'issue d'une conversation téléphonique avec la Première ministre du Royaume-Uni, le président américain Donald Trump a affirmé que la Russie doit donner des réponses "sans ambiguïté" dans l'affaire de Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia qui ont été empoisonnés dans le sud-ouest de la Grande Bretagne avec un agent innervant développé en Russie, selon Theresa May.

Pour David Sylvan, professeur à l'Institut des hautes études internationales et du développement de Genève, même si la Première ministre britannique Theresa May a reçu le soutien de ses alliés européens, elle risque très vite de se retrouver isolée si Donald Trump ne se range pas de son côté. 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !