1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La RDC victime du terrorisme selon les autorités

Dans la nuit de samedi à dimanche, des massacres ont été perpétrés contre des civils à Béni, dans l'Est du pays faisant au moins une cinquantaine de morts. Le pouvoir parle d'actes terroristes.

Écouter l'audio 02:40

« Nous avons des preuves de collusion des ADF-NALU avec des terroristes comme les islamistes Shebab somaliens » (Lambert Mendé)

Ces massacres sont attribués par les autorités à des rebelles ougandais musulmans, les ADF-NALU. Mais la société civile ne croit pas vraiment en cette thèse. Elle accuse vertement le pouvoir d'être derrière les événements de Béni, alors que le bilan ne fait que s'alourdir. Il est actuellement de 51 morts. Pour la société civile, il s’agit là d’une instrumentalisation des faits à des fins politiques et politiciennes.

Cliquez sur l'image pour faire le point sur cette actualité avec Eric Topona.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !