1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La pression monte en Côte d'Ivoire

Après Bouaké, hier la mutinerie s'est étendue dans plusieurs villes du pays, et les militaires mutins ont revu leurs demandes à la hausse. La capitale économique, Abidjan n'est pas épargnée.

Écouter l'audio 02:23

Le front social est en ébullition

Les mutins réclament le paiement de primes, des augmentations de salaires, une promotion plus rapide entre les grades et des logements. Le mouvement est parti de Bouaké, l'ancienne capitale de l'ex-rébellion dans le nord du pays et s'est étendu peu à peu à plusieurs autres villes du pays. C'est à Bouaké que le ministre de la Défense s'est rendu, pour "écouter les mutins, recueillir leurs préoccupations et trouver des solutions", a expliqué hier Alain-Richard Donwahi à la télévision nationale. Le président Alassane Ouattara qui s'était rendu au Ghana pour la prestation de serment de Nana Akufo-Addo est rentré à Abidjan pour un conseil des ministres en fin de journée. Il fait face à une situation difficile, alors qu'une grève générale est annoncée pour lundi 9 janvier. Écoutez les précisions de notre correspondant sur place Julien Adayé, en cliquant sur l'image.

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !