1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La presse allemande apprécie diversement les manifestations anti-G20

En Une de la Tageszeitung: la photo d'un manifestant qui rame en faisant grise mine dans son imperméable et chapeau de pluie. Sa barque bat pavillon " Pace", le drapeau des pacifistes.

La Tageszeitung souligne que ce week-end, des milliers d'anti-G20 ont manifesté sur terre et sur l'eau contre le G20 qui va se tenir à Hambourg. Mais "le mouvement de protestation a pris l'eau" titre la taz: les manifestations anti-G20 ont rassemblé moins de monde que prévu, pas seulement à cause de la pluie qui est tombée abondemment sur l'Allemagne. 

Une mobilisation pas aussi forte que prévu  

Si le mouvement commence aussi mollement, cela s'explique en partie du fait que les protestataires sont divisés. Des ONG comme Greenpeace, par exemple, se sont désolidarisées des soi-disant vilains manifestants qui veulent en découdre par la violence à la fin de la semaine. Or, vu la façon dont le gouvernement fait de Hambourg une zone d'où sont balayés les droits fondamentaux, l'éditorialiste de la taz pense que ces ONG auraient mieux fait d'occuper le terrain de bataille autrement qu'en distribuant des petits drapeaux.    

Le Hamburger Abendblatt fustige en revanche ceux qui parlent d'Etat policier et de dictature totalitaire. Il souligne que Hambourg accorde beaucoup plus de place aux protestataires que les sommets précédents de Heiligendamm en 2007 ou de Elmau en 2015.  

Le Berliner Morgenpost estime de son côté que "Hambourg se prépare à l'état d'urgence". Selon le journal, cette démesure serait évitable si l'on réduisait  les délégations pléthoriques de chefs d'Etat et de gouvernement. On pourrait alors tenir ces sommets en dehors des grandes villes et beaucoup moins de personnes seraient gênées par les mesures de sécurité très contraignantes dignes de la guerre civile.   


Le dernier Tweet de Donald Trump émeut le monde      

Le montage qui met en scène le président américain au pied du ring anéantissant un journaliste de CNN irrite. On sait bien que le président américain veut à tout prix tordre le cou à la presse. Mais selon un reporter du quotidien Bild-Zeitung, cette scène devrait attérer tout le monde. Et bien non, "il y a dans son propre pays des gens qui l'applaudissent !" souligne le journaliste.

Cela n'étonne pas vraiment un critique de la Tageszeitung. " Beaucoup espèrent une fois de plus que ce sera le pas de trop qui fera tomber Donald Trump" écrit-il, soulignant les multiples excès du président américain. 

Mais c'est naïf, selon lui. Surtout quand Trump s'attaque aux journalistes, cela ne fait que renforcer sa base ! Il faut qu'il la tienne en haleine, vu qu'il a dû la décevoir par des promesses non tenues.       
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !