1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La porte ouverte aux pesticides

Monsanto, le groupe controversé spécialisé en semences et OGM, va être racheté par l'Allemand Bayer. En Afrique, on estime que cette transaction financière va bénéficier aux grands propriétaires terriens.

Écouter l'audio 01:59

"Sur le plan économique c'est une bonne affaire, mais je ne sais pas si ça le sera pour l'environnement" (L.Pambou)

Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer va verser une somme gigantesque de 59 milliards d'euros aux actionnaires de Monsanto, en contrepartie du rachat du groupe américain spécialisé dans les semences, les biotechnologies mais aussi dans le numérique. Par cette transaction, la firme allemande s'ouvre sur toute la planète avec tous les brevets de Monsanto, notamment sur les produits de la marque "RoundUp". Quant aux défis qu'implique le rachat de Monsanto pour l'agriculture en Afrique, les analystes pensent qu'il faudrait d'abord de l'engagement de la part des pays africains pour attirer le groupe Bayer. Écoutez l'analyse de Lucien Pambou, universitaire et spécialiste de géopolitique africaine, au micro de Fiacre Ndayiragije, en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !