La pollution de l′air à Dakar au Sénégal | Environnement | DW | 09.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Environnement

La pollution de l'air à Dakar au Sénégal

Il peut être dangereux de respirer dans certains endroits de Dakar. Dakar au Sénégal où l'on enregistre une pollution de l'air de 3 à 4 fois supérieure à la norme établie par l’Organisation mondiale de la santé, l'OMS.

In this photo taken Monday, Sept. 21, 2009, women walk past ruubbish heaps and unfinished homes in a neighborhood at the base of the nearly-completed 50-meter-high (328-foot-high) bronze statue dubbed the Monument of the African Renaissance in Dakar, Senegal. The statue is supposed to symbolize Africa's rebirth, its liberation from what octogenarian President Abdoulaye Wade has called centuries of ignorance, intolerance and racism. Instead, the monument has fueled outrage among a poverty-stricken population struggling to survive in an expensive city slammed by electricity blackouts, flooding and water shortages. (AP Photo/Rebecca Blackwell)

Photo prise à Dakar en septembre 2009

Le Sénégal figure, pour la première fois, dans le classement de la pollution urbaine de l'Organisation mondiale de la santé de 2011. Cette classification est confirmée les résultats des études menées par le Centre de gestion de la qualité de l'air à Dakar.

Dans ce magazine, Aboubacar Mbodj, expert en émission et pollution au Centre de gestion de la qualité de l'air à Dakar et Woré Gana Seck, directrice de l'ONG, "Green Sénégal".

Ecoutez ou téléchargez ci-dessous le magazine environnement

Auteur : Florent Kossivi Tiassou

Edition : M. Pieorron

Audios et vidéos sur le sujet