1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

LA POLITIQUE DE LA RAISON

Pour Die Welt , la naissance a été bien difficile. La signature hier à Bagdad de la nouvelle constitution de l'Irak, événement pour lequel chaque signataire a reçu un stylo plume personnel en guise de souvenir, n'est qu'une première étape cruciale, « l'échafaudage du chantier qu'est la démocratisation de l'Irak » pour reprendre les termes du journal.
Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung , ce « document exemplaire dans l'histoire de l'Irak » selon Paul Bremer, l'administrateur civil américain, est une chance unique d'établir durablement un ordre social qui se distingue du despotisme de l'Irak de Saddam Hussein. En abandonnant leurs réserves face aux possibilités de veto accordées aux Kurdes, les Chiites démontrent par là leur sens des réalités et leur ayatollah son sens politique. D'autant que cette loi fondamentale actuelle n'est que provisoire et doit être remplacée dès l'été prochain par une constitution définitive. L'Irak de demain sera une république fédérale dans laquelle l'Islam jouera certes un rôle majeur mais qui ne devrait pas devenir un état intégriste.
Tout n'est pourtant pas réglé, souligne la Frankfurter Rundschau . Si le changement de majorité dirigeante entre Sunnites et Chiites, ainsi que l'intégration des différentes milices ethniques dans la Garde nationale, ne sont toujours pas réglées, un autre point crucial est soigneusement évité : les modalités de constitution du gouvernement provisoire qui doit remplacer les troupes d'occupation le 30 juin prochain. Pour la Tageszeitung deBerlin, c'est justement le caractère provisoire de cette constitution qui représente un acte de haute politique. Elaborée par un organe mis en place par les occupants et dépourvu de toute légitimité tant au yeux du droit international qu'à ceux des Irakiens, la « vraie » constitution doit recevoir une « vraie » légitimité. Dans l'intervalle, souligne le journal avec satisfaction, après 40 ans de dictature, les Irakiens vont s'habituer à vivre dans un état fédéral uni, où pour la première fois toutes les fractions, chiites, sunnites, kurdes ou chrétiennes, jouissent de la garantie des Droits de l'Homme. La Süddeutsche Zeitung résume en ces termes : une bonne loi dans des temps difficiles. Certes, rien ne dit qu'elle suffira à garantir la paix. L'objectif à long terme de tout gouvernement irakien sera donc de se débarrasser des occupants. Les Américains auront beau se retrancher dans leurs casernes, ils n'auront la paix que lorsqu'ils quitteront l'Irak. Mais, leur histoire l'a démontré, les Irakiens ont toujours fini par obtenir gain de cause.

  • Date 09.03.2004
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9ia
  • Date 09.03.2004
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9ia
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !