1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La police burundaise réagit aux accusations

Au moment où la situation se dégrade à la frontière avec le voisin rwandais, les autorités burundaises font face aux accusations du FOCODE et de l'APRODH, des organisations de défense des droits humains.

Écouter l'audio 02:09

"Ce sont des militaires rwandais qui ont tiré sur eux…" (Pierre Nkurikiye)

Les déclarations de Pierre Claver Mbonimpa et de Pacifique Niniahazwe n’ont pas été bien perçues à Bujumbura. Le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye, récuse toutes les accusations d'exécutions extrajudiciaires, de torture et de viols. Mais il n’a pas voulu répondre précisément aux propos des deux défenseurs des droits humains.

Ecoutez Pierre Nkurikiye et plus de détails en cliquant sur l'image.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !