1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La Palestine membre de l'UNESCO

C'est une victoire diplomatique pour les Palestiniens : 107 voix pour, 14 contre et 52 abstentions. L'Allemagne et les Etats-Unis ont voté contre cette résolution. Ces derniers ont suspendu leur financement à l'UNESCO.

Delegates cheer after they approved the membership of Palestine in a vote of 107-14 with 52 abstentions, during the session of UNESCO's 36th General Conference, in Paris, Monday Oct. 31, 2011. Palestine became a full member of the U.N. cultural and educational agency Monday, in a highly divisive move that the United States and other opponents say could harm renewed Mideast peace efforts. (Foto:Thibault Camus/AP/dapd)

Les applaudissement des délégués de l'UNESCO pour l'admission de la Palestine comme membre à part entière

Du côté des Palestiniens, c'est une victoire sans conteste de Mahmoud Abbas qui en avait fort besoin. Une victoire symbolique, mais aussi significative, sur la voie de la reconnaissance de leur Etat. Ils obtiennent en effet ainsi le statut de membre à part entière de l'une des principales agence de l'ONU. Ce vote pourra-t-il annoncer l'adhésion à d'autres agences de l'ONU? C'est ce que pense John Bell, ancien collaborateur de l'ONU chargé des négociations de paix et chercheur au Centre International Toledo sur la Paix à Madrid, comme il le confiait à nos confrères de la télévision Al Jazeera: "Je pense que ce résultat est un présage de ce que nous verrons probablement à l'Assemblée générale de l'ONU après le véto au Conseil de Sécurité. Si - et je pense que c'est probable -, les Palestiniens vont à l'Assemblée générale, nous aurons un résultat de ce genre. Donc au-delà d'autres agences, c'est ce que nous allons voir à New-York même, sur la scène internationale..."

C'est en effet le 11 novembre prochain que le Conseil de Sécurité va examiner la demande faite par Mahmoud Abbas de reconnaître l'Etat palestinien. Une demande déposée le 23 septembre dernier et qui sera sans aucun doute frappée du véto des Etats-Unis. Beaucoup d'occidentaux pensaient d'ailleurs que la candidature à l'UNESCO ne pouvait précéder la décision de l'ONU à New-York. Mais Mahmoud Abbas a fait preuve d'une stratégie innovante, et met ainsi la pression sur les Etats-Unis.

Suspension des financements des USA

ARCHIV - Das Hauptquartier der Unesco in Paris, aufgenommen am 18.09.2009. Die Folgen des Nahost-Konflikts drohen die riesige UN-Organisation für Bildung, Wissenschaft und Kultur in eine der schwersten Krisen ihrer mehr als 65-Jährigen Geschichte zu stürzen. Wenn die Palästinenser in der kommende Woche beginnenden Generalkonferenz erfolgreich die Vollmitgliedschaft beantragen, könnte die US-Regierung der Unesco den Geldhahn zudrehen. Foto: Yoan Valat (zu dpa-Korr. «Streit über Palästinenser - Unesco droht Austritt der USA» vom 20.10.2011)

L'UNESCO privée des financements des Etats-Unis: c'est la conséquence de la reconnaissance palestinienne

Ceux-ci ont d'ailleurs immédiatement réagi: "la seule voie vers la création d'un Etat palestinien doit passer par des négociations directes" a fait savoir dans un communiqué l'ambassadeur américain à l'UNESCO, David Killion. Il a estimé que cette résolution était "prématurée et contre productive" Même son de cloche du côté de Berlin qui a voté contre cette résolution. Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils suspendaient leur financement, qui représente 22% du budget de cette agence de l'ONU. Quant à Israel, il a averti que les pays qui ont voté "pour" auront "moins d'influence sur la position de ce pays". "Le processus de paix au Proche Orient est ainsi remis en question", a déclaré le ministère des affaires étrangères israélien. Reste la joie des Palestiniens pour ce jour qu'ils qualifient "d'historique"....

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: Sandrine Blanchard

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !