1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

La pédagogie en pleine nature

En Allemagne, les « Waldkindergarten » était encore il y a peu considérés comme un caprice de parents écolos. Mais certaines études ont récemment souligné leur qualité pédagogique ainsi que leur intérêt sanitaire.

default

Un Waldkindergarten à Düsseldorf

Kindergarten in Deutschland

La première raison invoquée par les parents est le renforcement du système immunitaire de leur enfant

Devant la roulotte bleue située à l'entrée de la forêt, une dizaine d'adultes attend patiemment son tour. Leur progéniture est drôlement équipée : chaussures de marche, sac à dos et casquette en laine sont de rigueur et le mot d'ordre pour tous c'est « il n'y a pas de mauvais temps, juste de mauvais vêtements ». Cette vingtaine d'enfants âgés de 3 à 6 ans ne passera pas les 8 prochaines heures en classe comme leur camarades du même âge, mais en pleine forêt ; Ils sont de plus en plus nombreux aujourd'hui à faire ce choix pour leurs enfants.

À Cologne, l’un de ces jardins d’enfants a presque doublé ses effectifs l’an dernier.

Voyager avec le sida

Deutschland Symbolbild Welt Aids Tag

Les porteurs du virus du Sida sont obligés de camoufler leurs médicaments pour voyager dans certains pays

C’est bien connu, c’est toujours l’étranger qui est porteur de tous les maux. Des préjugés qui ont conduit de nombreux Etats – presque la moitié des états membres de l’Onu - à prendre des mesures discriminantes à l’égard des porteurs du virus du Sida venus de l’étranger. Les Etats-Unis et la Russie en tête. Autre grand pays à refuser l’entrée sur son sol des séropositifs et qui sera bientôt sous les projecteurs médiatiques : la chine. Pour contourner ces interdictions, les voyageurs sont obligés de camoufler leurs médicaments.

En Russie, le candidat au visa longue durée doit fournir depuis 1995 un test négatif du VIH. À l’époque, cette mesure était censée limiter l’extension de l’épidémie, mais aujourd’hui, on peut se demander en quoi un séjour prolongé est plus dangereux qu’un week-end à Moscou. Pourtant cette disposition reste en vigueur…

Dans notre chronique jeune, prenez le train pour découvrir l’Europe.

Enfin, dans notre rublique Sortir en Europe, une exposition propose à Riga de retracer la mythologie du « Sovietland ».

Liens

Audios et vidéos sur le sujet