1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La nouvelle vie des manuscrits de Tombouctou

Au plus fort de la crise dans le nord du pays, des centaines de milliers de ces documents avaient été exfiltrés vers Bamako pour les mettre à l’abri de la folie destructrice des djihadistes.

Écouter l'audio 02:42

La nouvelle vie des manuscrits de Tombouctou

Au siège de l’ONG "Sauvegarde et valorisation des manuscrits pour la défense des cultures islamiques, SAVAMA DCI" à Bamako, les ateliers tournent à plein régime. La structure entreprend depuis 2014, avec l’appui de ses partenaires de répertorier, conserver et numériser des manuscrits, la plupart exfiltrés de Tombouctou au plus fort de la crise du nord du Mali. Abdel Kader Haidara, président exécutif est aujourd’hui un homme heureux. Ces manuscrits qui lui sont si chers sont désormais en lieu sûr.  

"Au début, les manuscrits étaient entassés dans des cantines, dans de mauvaises conditions, en désordre, avec beaucoup de poussière. Dieu merci, aujourd’hui, plus de 70% de ces manuscrits sont bien nettoyés, répertoriés en français et en arabe, bien conservés dans des boites de conservation, sur des étagères…"

Nouvelles technologies 

internationales Strategietreffen zum Erhalt der Timbuktu-Handschriften (DW/Sandrine Blanchard)

La justice internationale protège les manuscrits

Ces travaux techniques, espèrent-on ici, seront bouclés d’ici la fin de l’année, hors mis la numérisation dont l’avancement est de l’ordre de seulement 20%.  Mais, de deux, au départ, on est passé aujourd’hui à 12 studios de numérisation avec des équipes  qui ont gagné en expérience et en maturité. Souleymane Diarra chef de la section numérisation.

« Plus on a la main dedans, comme on le dit bien, l’expérience vient en travaillant. Donc maintenant, on a beaucoup d’expérience la dessus, du coup, ca devient plus rapide. Les gens aussi on l’amour du travail, ce qui a amené beaucoup de changement. Parce qu’ils ont compris que le trésor c’est est un patrimoine national. Donc, ils se donnent à fond. »

Restauration des manuscrits

Timbuktu (picture-alliance/Lonely Planet)

Tombouctou, ville du nord du Mali

Pendant que ses équipes s’affairent, Abdel Kader Haidara, lui a déjà le regard tourné vers d’autres chantiers : La restauration qui n’a pas encore commencé et surtout la recherche pour l’exploitation des manuscrits. Un volet important, l’objectif final étant de rendre accessible à tous le contenu d’un trésor jusque là suffisamment méconnu.

« L’exploitation des manuscrits ne peut pas se faire sans recherches. Il y a des manuscrits qui sont très importants qu’il faut sortir, faire une étude crique, les traduire dans certaines langues nationales et internationales. C’est comme ca qu’on peut connaitre ce qu’il y a dans ces manuscrits. »

internationales Strategietreffen zum Erhalt der Timbuktu-Handschriften (DW/Stefanie Duckstein)

L'Allemangne et le Mali pour le sauvegarde des manuscrits

Partenariat international

Pour ce dernier chantier les ressources financières ne sont pas encore disponibles, mais pour M Haidara, la confiance des partenaires vaut bien de l’argent comptant. Parmi eux, on dénombre des organisations internationales mais aussi des gouvernements, universités ou fondations de plusieurs pays comme l’Allemagne. Des partenaires dont l’appui a déjà permis en outre à l’ONG de construire ou réhabiliter 38 bibliothèques sur les 45 prévues dans le cadre du projet. 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !