1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

La navette parlementaire

Le Parlement fait partie du triangle institutionnel européen. Mais, depuis 1992, celui-ci dispose de rien moins que trois sièges : Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg. Conséquence : c'est la navette permanente...

Le siège du Parlement européen à Strasbourg : chronique d'une mort annoncée?

Le siège du Parlement européen à Strasbourg : chronique d'une mort annoncée?

Un reportage de Clarisse Sérignat.

Au fil des années, le rôle du Parlement européen n’a cessé de s’accroître. Aujourd'hui, les parlementaires européens participent pleinement à l’élaboration de la législation européenne.

En 1992, une décision prise à Edimbourg lors d’un Conseil européen par les chefs d’Etats et de gouvernement a validé trois sièges officiels pour le Parlement européen. Aujourd'hui ces trois sièges, Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg sont inscrits dans les traités.

Bien que les voix soient nombreuses qui critiquent le coût et l'efficacité de ce Parlement tricéphale, beaucoup refusent l'idée d'un siège unique à Bruxelles, tant pour des raisons politiques qu'historiques.

Conséquence : chaque mois les eurodéputés, les interprètes, ainsi que les fonctionnaires du Parlement, soit environ 3 000 personnes, sont obligés de faire la navette entre Bruxelles et Strasbourg pour assister aux sessions plénières.

Clarisse Sérignat a suivi pour nous cette drôle de navette parlementaire, cette grande transhumance mensuelle de Bruxelles vers Strasbourg.