1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La MINUSCA condamne les violences sexuelles

Le chef de la Minusca, Parfait Onanga-Anyanga promet des sanctions fortes, lorsque les responsabilités seront établies dans les nouvelles allégations d'abus sexuels commis notamment par des Casques bleus.

Écouter l'audio 02:10

"Nous partageons cet échec avec les pays contributeurs de troupes de l’Onu" (Parfait Onanga-Anyanga)

Selon une enquête diligentée par l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, quatre fillettes auraient été soumises à des "abus sexuels et une exploitation sexuelle" à Bangui. Les autorités centrafricaines en ont été informées ainsi que les pays contributeurs de troupes. L'idée étant que ces derniers enquêtent et prennent éventuellement des sanctions contre leurs ressortissants, comme le prévoit la procédure.

Ci-dessus, la réaction de Parfait Onanga-Anyanga, chef de la mission des Nations unies à Bangui.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !