1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Destination Europe

La marche à suivre pour étudier ou être au pair

Tous les ans, environ un demi-million d'étrangers entament des études dans une université européenne. L'Allemagne est l'un des pays les plus appréciés. Elle accueille actuellement plus de 240.000 étudiants étrangers.

default

Les universités européennes sont très populaires auprès des étudiants étrangers

  • Partir étudier en Allemagne…

Le nombre de diplômés étrangers en Allemagne a triplé au cours de la dernière décennie. Ils sont désormais près de 30.000 chaque année. Deux pays Africains figurent dans le Top 12 des principaux pays d'origine : le Maroc et le Cameroun. Comment devenir l'un de ces étudiants ?

Aucun doute, le monde universitaire allemand est une vraie jungle. Notre série spéciale "Etudier en Allemagne" donne un bon aperçu du large éventail de possibilités parmi les établissements et leurs filières ainsi que des différents aspects de la vie étudiante. Pour davantage d’informations, vous pouvez aussi vous adresser à l'Office allemand d'échanges universitaires (DAAD).

L'étape suivante consiste à vérifier si vos qualifications sont suffisantes pour être admis dans l'enseignement supérieur allemand. Pour cela, nous vous conseillons de consulter la base de données officielle ANABIN (en allemand). Dans le cas où votre niveau ne suffirait pas, vous pouvez vous inscrire en classe préparatoire. Il existe aussi un centre de service très pratique destiné aux candidatures à l'international, appelé UNI-ASSIST. Vous y trouverez, entre autres, des précisions sur le test de langue allemande obligatoire.

Symbolbild Integration Deutschunterricht für Ausländer

De nombreuses universités proposent des cours de langues de niveau avancé

Des frais d'inscriptions très variables

Dans certaines régions d'Allemagne, les universités publiques sont gratuites, dans d'autres les frais peuvent dépasser 500 euros par semestre. Qui plus est, les demandeurs de visa étudiant doivent prouver à l'avance qu'ils disposeront de 8.040 euros la première année, à savoir 670 euros par mois environ.

Ce calcul est d'ailleurs très optimiste puisque les statistiques montrent que les étudiants étrangers s'en sortent avec 725 euros par mois en moyenne. Mais bonne nouvelle pour les petits budgets : la plupart des universités proposent un forfait comprenant le logement, les repas, les frais d'études, l'assurance maladie et d'autres services, le tout pour un prix mensuel de 160 euros.

Comment couvrir ces dépenses ? Les étudiants étrangers qui suivent une classe préparatoire ou des cours de langue n'ont le droit de travailler que pendant les vacances. Ensuite, ils sont autorisés à 90 jours (complets) de travail par an, pas plus de dix heures par semaine au cours des semestres universitaires. Evidemment, les stages ou toute autre activité salariée obligatoire dans le cadre des études ne sont pas compris dans ces 90 jours.

  • … ou bien faire un séjour au pair ?

C'est une autre façon intéressante de découvrir un pays européen et de perfectionner une langue étrangère : les jeunes filles et jeunes hommes au pair prennent soin des enfants et s'occupent de divers travaux domestiques, mais ils ont aussi régulièrement du temps libre.

En Allemagne, le travailleur au pair doit être âgé d'au moins 18 ans. Il peut rester entre six mois et un an et reçoit 260 euros d'argent de poche par mois. Ses droits sont définis de manière précise par la loi : les familles hôtes ont interdiction de le faire travailler plus de six heures par jour et plus de trente heures par semaine et doivent lui laisser au moins un jour entier ainsi que quatre soirées libres.

Autre règle : le travailleur au pair est rémunéré pendant ses vacances, c'est-à-dire quatre semaines par an ou bien deux jours par mois. Et s'il veut suivre un cours de langue allemande, la famille doit aménager son emploi du temps en conséquence.

A noter, toutefois, que tout n'est pas gratuit : les jeunes au pair versent souvent des frais d'agence allant jusqu'à 150 euros. De plus, ils doivent payer eux-mêmes leur visa ainsi que leur voyage aller-retour. L'assurance santé, par contre, est à la charge de la famille hôte.

Auteur : Klaus Dahmann
Edition : Anne-Julie Martin

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet